Les prix des produits alimentaires de base attendus en hausse

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Modifié le 12 janvier 2022 à 15h54
Inflation Eleclerc France Grande Distribution
10%Les fruits et légumes subissent une hausse des prix de 10% en janvier 2022

« Le prix des pâtes a augmenté de 15 à 20% » a expliqué Michel-Edouard Leclerc mardi 11 janvier 2022, invité sur l’émission Apolline Matin sur RMC.

Les consommateurs face à des hausses de prix

Pour Michel-Edouard Leclerc, patron de l’enseigne de grande distribution éponyme, les consommateurs constatent des hausses de prix à la consommation dans les magasins. « Je vais vous donner une petite liste: les pâtes +14% ce mois-ci, les huiles +6%, les sirops +8%, les fruits et légumes +10%, les corps gras +8% », explique le patron du groupe de grande distribution.

Michel-Edouard Leclerc aimerait pouvoir limiter l’impact de la hausse des prix à la consommation sur ses clients. « On va négocier durement, prendre sur nos marges, bloquer un certain nombre de prix de denrées de première nécessité », promet-il. Pour lui les négociations sont à faire avec les grands industriels français et multinationaux « pour que la hausse soit beaucoup plus modérée ». « Dans la hausse présentée par les industriels, il y a de la spéculation et la rémunération des actionnaires. Ça, ça peut se discuter », explique-t-il.

Une inflation plus forte que prévu ?

Restant sur ses estimations d’automne 2021, Michel-Edouard Leclerc estime qu’en 2022, l’inflation sera de 4%. De son côté, l’Institut national des statistiques et des sciences économiques (Insee) prévoit une hausse de l’inflation de seulement 2,8%. « On se dit que c’est bizarre, parce qu’aux Etats-Unis, ils ont dépassé les 6%, qu’en Allemagne ils sont à 5,5%, qu’au Portugal ils sont à 6% », explique-t-il.

« Je conteste, non pas la réalité des calculs de l’Insee, mais je pense qu’on regarde les statistiques du passé et pas ce qu’il se passe en magasin », juge Michel-Edouard Leclerc. Pour lui, si la France n’est pas dans la situation dans laquelle l’Allemagne se trouve en janvier 2022, c’est parce que l’Etat a bloqué les prix de l’énergie.

Aucun commentaire à «Les prix des produits alimentaires de base attendus en hausse»

Laisser un commentaire

* Champs requis