Inflation : quelle augmentation des prix en France ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Partenaire Modifié le 20 septembre 2022 à 10h24
Inflation Quelle Augmentation Prix France
8%Le prix du pain a augmenté de plus de 8% sur un an en France.

Les prix n’en finissent plus de grimper. Avec l’inflation galopante imputée au conflit en Ukraine, les Français accusent le coup. De nombreux produits de la consommation quotidienne augmentent mais aussi les carburants et l’énergie. Petit tour d’horizon de cette hausse des prix.

Alors que le taux d’inflation a atteint 6,6% fin août, les Français font face à une forte hausse des prix des produits alimentaires et d’hygiène. Les familles doivent donc se serrer la ceinture et veiller aux produits qu’elles achètent au supermarché. Pour contrer l’inflation, les investisseurs se préparent à une nouvelle hausse des taux. Un contexte qui a valu une baisse du Bitcoin de 6,7% lundi 19 septembre 2022.

Une flambée des prix pour les produits du quotidien

L’Ukraine mais aussi la Russie sont d’importants exportateurs de céréales comme le blé et le maïs. En France le prix du pain a augmenté de 8,2% en un an et son prix devrait encore croître à la rentrée à cause de la facture énergétique. De nombreux produits du petit déjeuner ne font qu’augmenter. Le prix du beurre flambe avec une hausse de 15,8%. Le prix des œufs est lui aussi en hausse de 11,4% et celui des fruits frais de 3,2%. Le prix des confitures et des miels ont augmenté de 7,8%.

Selon des données de l’INSEE publiées jeudi 15 septembre 2022, le prix du café a augmenté de 11,2% entre août 2021 et août 2022. Le prix du lait entier a lui progressé de 7,8% et le lait demi-écrémé de 9,4%. Les céréales ont vu leur prix croître de 9,5% sur un an en août 2022. Le prix du cacao et du chocolat en poudre ont eux aussi augmenté de 6,7% et celui des jus de fruits de 6%. Les thé et infusions connaissent une hausse plus modérée (+3,1%). Les yaourts aussi connaissent une hausse des prix (9,7%) et le sucre (9,1%).

Une hausse des prix de l’électricité

Le prix des pâtes est également en hausse (+18,3%) sur un an, la viande surgelée (+24,5%) et l’huile (+15,7%). Les produits d’hygiène sont eux aussi plus chers comme l’essuie-tout (+16%) et le papier toilette (+12,4%). Le prix des appareils électroménagers flambe. Les appareils photo numériques et les aspirateurs sont en hausse de 12% selon une étude de l’UFC-Que Choisir, les réfrigérateurs et les smartphones ont augmenté de 11%, les fours de 10% et les cafetières et les grille-pain sont en hausse de 14,7%. Ces hausses s’expliquent par des composants plus chers, une hausse des coûts du transport mais aussi la baisse de l’euro par rapport au dollar. L’inflation impacte notamment le marché des cryptomonnaies. Les investisseurs devraient être moins nombreux à acheter crypto monnaie dans ce contexte risqué.

Le prix de l’électricité devrait lui bondir en 2023. Conséquence de l’arrêt temporaire de 32 réacteurs nucléaires français mais aussi de la flambée des prix du gaz. La Première ministre Elisabeth Borne a toutefois indiqué que grâce au bouclier tarifaire les prix n’augmenteraient que de 15% pour le gaz en janvier 2023 et l’électricité en février contre 120%. Cela représente « une hausse moyenne des factures de 25 euros par mois pour les ménages qui se chauffent au gaz, et de 20 euros par mois en moyenne pour ceux qui se chauffent à l’électricité. » a indiqué Antoine Autier, responsable du département des études UFC-Que Choisir et interrogé sur France Bleu.