La délation : une nouvelle éthique républicaine ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Sophie de Menthon Modifié le 9 février 2021 à 16h22
Fisc Impots Euromillions Gagnant
1 MILLION €Les informateurs de Bercy peuvent toucher jusqu'à un million d'euros pour avoir dénoncé des faits graves.

Le mouvement ETHIC (Entreprises de Taille Humaine Indépendantes et de Croissance) estime de son devoir de lancer une alerte contre le procédé de délation rémunérée, largement encouragé par le gouvernement et en particulier par Bercy.

Rémunérer les délateurs dénommés dorénavant « les informateurs de Bercy » (plus éthiques ?) est contraire à notre ambition républicaine et à une morale collective, estiment les chefs d’entreprise.

Il ne s’agit pas de nier le grave problème de fuîtes et de dissimulations fiscales qui sont tout à fait répréhensibles, en particulier à l’échelon international. L’exception peut confirmer la règle si cela met l’économie en danger.

Mais cette dénonciation se propage dans la société et fait tache d’huile : espionner son voisin pour le dénoncer au FISC ou pour toutes autres raisons n’est pas tolérable et ne doit pas être récompensé. C’est ajouter à une forme d’immoralité un « enrichissement sans cause » ce qui devrait interpeller le Ministère des Finances ?

Un devoir de RÉSISTANCE face à ces procédés s’impose. Dénoncer son voisin ne doit être encouragé que dans le cas de violences envers autrui sauf à détruire les principes moraux les plus élémentaires.

« A quand la prime de dénonciation Covid ? La crise de confiance à tous les niveaux dans notre société ne peut que s’accentuer face à de telles pratiques » : déclare Sophie de Menthon, Présidente d'ETHIC.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Sophie de Menthon est la présidente du mouvement patronal Ethic. Elle est également membre du conseil économique et social (CESE), et auteur de nombreux ouvrages pédagogiques ou de vulgarisation pour la jeunesse.    http://www.sophiedementhon.fr/

Laisser un commentaire

* Champs requis