Interpol lance un appel mondial contre des criminels environnementaux

Par RSE Magazine Modifié le 26 novembre 2014 à 5h56

La police internationale Interpol a lancé un appel à témoins pour lutter contre le braconnage, la pêche illégale et la déforestation sauvage. Cette démarche démontre l'intérêt croissant de l'institution pour les « atteintes à l'environnement » et autres délits liés à la planète. Cet appel devrait être entendu par les associations et militants du monde entier qui ont multiplié les initiatives pour que des procès internationaux soient instruits dans ce domaine.

Mi novembre, la police internationale Interpol a lancé un appel à témoins mondial pour trouver des criminels environnementaux. Il s'agit d'une liste de dix personnes qui sont recherchées dans le cadre d'enquêtes de trafics d'animaux, de pêches ou de déforestation illégales.

C'est la première fois que l'organisation policière internationale fait la démonstration de son intérêt pour des dossiers environnementaux de cette manière, a expliqué l'Agence France presse dans une dépêche. Par communiqué, Interpol a affirmé avoir besoin de « l'aide des citoyens du monde entier [...] dans le cadre d'une opération visant des personnes recherchées pour des atteintes à l'environnement, afin que les fugitifs puissent être localisés et traduits en justice. »

Lire la suite sur RSE Magazine

Le site http://www.rse-magazine.com a pour objet de fournir une information concernant l’ensemble des activités de la société.

Aucun commentaire à «Interpol lance un appel mondial contre des criminels environnementaux»

Laisser un commentaire

* Champs requis