Minière aurifères : un investissement à faire

Par Kris Sayce Publié le 1 octobre 2021 à 16h09
Marches Financiers Annee 2020 Actions
24%Les actions aurifères ont baissé de 24% entre mai et septembre 2021.

L’automne n’est généralement pas très porteur pour les marchés actions – mais certaines valeurs s’en sortent mieux que d’autres. Les minières aurifères, par exemple…

Comment vous sentez-vous ? Ou, pour être plus précis… Comment se porte votre portefeuille d’investissements ?

Après tout, nous sommes en octobre. Historiquement, c’est un mauvais mois pour les actions. Et jusqu’à présent, cela se confirme : les actions sont en baisse et les investisseurs sont sur les dents.

Alors comment faut-il se comporter, dans cette situation ?

Nous allons vous le montrer, en dévoilant l’un des meilleurs endroits où investir au cours du mois où le marché affiche sa pire performance.

Allez au-delà des signaux d’alerte

Septembre n’a pas été un bon mois pour les marchés. Considérés sur le long terme, la baisse ne semble pas si élevée. Il n’y a pas de quoi s’inquiéter.

Tout de même… il suffit de quelques jours de baisse et de quelques gros titres inquiétants pour faire déguerpir les investisseurs.

Personnellement, au lieu de vous effrayer, nous préférons nous dire que notre rôle consiste à vous aider à repérer des opportunités.

Je ne veux pas dire que nous sommes optimistes à l’égard du marché quoi qu’il arrive, à l’image des crétins des médias grand public.

Ou que nous ignorons de dangereux signaux d’alerte lorsqu’ils se manifestent.

Et Dieu sait qu’ils sont nombreux.

Mais au lieu de concentrer toute notre attention sur ces signaux, nous vous en faisons prendre conscience… puis nous vous indiquons comment en tirer parti, ou comment réaliser des profits malgré tout.

Et nous allons vous offrir un exemple aujourd’hui…

Un secteur qui a dégringolé et qui est prêt à rebondir

L’une de nos idées d’investissement préférées a été malmenée presque toute l’année : le secteur des minières aurifères – et surtout les minières aurifères juniors.

Regardez le graphique ci-dessous :

Depuis l’an dernier à la même période, l’ETF VanEck Vectors Junior Gold Miners (GDXJ) est en baisse de 33%. Or sur la même période, l’indice S&P 500 a progressé de 33%.

Bon… cela s’explique probablement par toutes sortes de raisons.

Le cours de l’or a reculé par rapport aux plus hauts qu’il avait atteints en début d’année.

On pourrait aussi argumenter que, même si le marché présente des risques, la plupart des investisseurs n’ont pas envisagé de couvrir leurs positions avec de l’or ou des minières aurifères.

En fait, on pourrait argumenter que, pour beaucoup de monde, l’or et les minières aurifères sont des idées d’investissement dépassées. Qui voudrait détenir de l’or quand on peut acheter et vendre des crypto-monnaies et ces fameuses actions virales, les meme stocks ?

Nous ne saurons qu’au cours des mois à venir si ces arguments sont justes ou non, et si ces attitudes s’expriment sur le court terme ou non.

Cependant, en tant qu’investisseurs de long terme et spéculateurs – et investisseurs et spéculateurs en quête d’opportunités ayant dégringolé et dont personne n’a que faire – l’achat de minières aurifères juniors est extrêmement appréciable, en ce moment, quoi qu’en pensent la plupart des investisseurs.

C’est le moment idéal pour acheter à bas prix

Comme l’a écrit le spécialiste Dave Forest :

« Aujourd’hui, l’indice composite S&P/TSX des actions aurifères est au même niveau qu’en février 2020. A l’époque, l’or se situait légèrement au-dessus de 1 600 $ l’once, seulement. Aujourd’hui, il s’est considérablement apprécié et se situe aux alentours de 1 800 $.

Plus important encore, les mines d’or ont bénéficié toute l’année de cours de l’or élevés. Elles ont constitué d’importantes réserves de trésorerie.

Par conséquent, les minières aurifères sont des investissements très attractifs, en ce moment. Newmont verse un taux de dividende de 3,7%, soit presque le triple du dividende de 1,3% qu’offre l’indice S&P 500 à l’heure actuelle. »

Les vastes trésors de guerre des minières aurifères pourraient également ouvrir la voie à un « boom par effet de ruissellement » sur le secteur. Elles vont probablement dépenser certains de ces bénéfices record pour acquérir de nouvelles mines et projets de développement.

C’est particulièrement vrai en ce moment, dans la mesure où la plupart des minières aurifères sont en baisse. Si vous êtes une grande minière aurifère en quête d’acquisitions, c’est le moment idéal pour acheter à bas prix.

C’est ce qui rend les minières aurifères juniors particulièrement séduisantes pour les spéculateurs. Dans un contexte où les actions aurifères ont baissé de 24% ces quatre derniers mois, c’est le moment idéal pour acheter.

Alors si vous n’avez pas encore investi dans les minières aurifères juniors, nous vous suggérons d’en acheter de manière sélective dès maintenant. Vous pouvez acheter GDXJ, par exemple. Cet ETF contient 96 minières aurifères juniors. 65% d’entre elles sont cotées au Canada, 15% en Australie et 5,6% aux Etats-Unis.

Mais nous privilégions des actions individuelles. Alors au lieu d’acheter directement GDXJ, vous pouvez vous en servir pour débuter votre recherche.

Bien entendu, nous ne garantissons pas que les actions aurifères vont grimper en flèche dès maintenant. Il s’agit du marché actions, après tout…

Mais si l’on se base sur les recherches de Dave Forest, et sur la valorisation actuelle des minières aurifères, nous pensons que le moment est idéal, pour les acheter, et qu’elles offrent un excellent potentiel de hausse à moyen et long terme.

Pour plus d'informations et de conseils de ce genre, c'est ici et c'est gratuit

Kris Sayce a fait carrière en tant que courtier spécialisé sur les petites capitalisations cotées à la bourse de Londres.