Investissement : pourquoi l’or pourrait encore prendre de la valeur

578a0843 Maxim Manturov (1) (1)
Par Maxim Manturov Publié le 19 mai 2022 à 5h00
Gold 163519 1280
7,5%Depuis début 2022, la valeur de l'or a augmenté de 7,5%.

Valeur refuge des investisseurs au même titre que l’immobilier, l’or reprend des couleurs depuis le début d’année dans un contexte géopolitique particulièrement tendu.

Depuis le début de l'année, les prix des métaux ont déjà augmenté de 11 % et la valeur de l’or a augmenté de 7,5 %, atteignant 1935 dollars l'once. Certes, le volume de l’or est limité dans l’économie mondiale. Pour autant, l’augmentation de la demande entraîne une hausse des actions des mineurs d’or et devrait encore prendre de la valeur. Quels sont les principaux facteurs qui pourraient favoriser encore plus la croissance ?

Les conflits mondiaux, véritables leviers de croissance vérifiés par le passé

En période de turbulences, l'argent se déprécie, les monnaies virtuelles sont instables et les actions des entreprises perdent de leur valeur. Dans ces cas de figure, les investisseurs choisissent l'or, un actif qui ne vieillit pas, ne se détériore pas et croît sur le long terme.

Historiquement, l'or a atteint des sommets lors de la guerre apocalyptique (1973), du deuxième choc pétrolier (1979), de la crise hypothécaire américaine (2007), de la faillite de Lehman Brothers (2008) ou plus récemment du COVID-19 (2020).

L'intérêt pour cet actif est en hausse en raison de la forte volatilité du marché des matières premières, des sanctions sévères et des tensions entre les institutions politiques russes et occidentales. L’or peut donc être considéré comme une couverture contre les incertitudes.

Une inflation en expansion

Les politiques de la Fed et des autres banques centrales durant la crise du COVID-19 ont provoqué une vague de liquidités. L'inflation, que l'on pensait initialement être temporaire en raison de problèmes d'approvisionnement pendant la pandémie, s'est avérée être un problème structurel pour l'économie. L'indice des prix à la consommation a atteint son plus haut niveau depuis près de 40 ans en atteignant en février dernier 7,9%.

Bien que certains experts affirment que l'or ne protège pas de l'inflation, la réalité est différente. La corrélation sur cinq ans entre le prix de l'or et l'IPC (indice des prix à la consommation) est de 0,79, ce qui reflète une forte relation à long terme. Si l'inflation est persistante, elle entraînera une hausse des prix de l'or. Par conséquent, les mineurs d'or augmenteront également.

Les sanctions économiques sévères imposées à la Russie ont fait grimper les prix des matières premières et des métaux, faisant craindre une hausse de l'inflation. En quête de stabilité, les investisseurs optent pour l'actif le plus conservateur - l'or. Pour autant, la stratégie ne sera pas la même pour tous : certains feront le choix de profiter globalement de la tendance à la hausse du secteur quand d’autres investiront dans des sociétés très spécifiques, quitte à prendre davantage de risques plus importants mais avec l’espoir d’obtenir des rendements plus élevés. La situation économique actuelle révèlera quels investisseurs ont fait les meilleurs paris dans le secteur.

578a0843 Maxim Manturov (1) (1)

 Responsable du conseil en Investissment chez Freedom Finance Europe