L’IQOS désormais considéré comme « produit du tabac à risque modifié » aux Etats-Unis

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Rédacteur Modifié le 17 juillet 2020 à 15h17
Iqos Cigarette1

Le dispositif de tabac à chauffer de Philip Morris International (PMI), IQOS, vient d’être inscrit sur la liste des « produit du tabac à risque modifié » par l’organisme public de contrôle sanitaire local, la Food and Drug Administration (FDA), et pourra donc être vendu sous cette appellation aux Etats-Unis.

Selon la FDA, l’organisme public de contrôle sanitaire des Etats-Unis, l’IQOS « permet de réduire considérablement la production de substances chimiques nocives et potentiellement nocives » par rapport à la cigarette conventionnelle, car le dispositif de PMI n’entraîne pas de combustion du tabac.

La FDA a par ailleurs précisé que « des études scientifiques ont montré que le passage complet des cigarettes conventionnelles à IQOS réduit l'exposition de l’organisme à des substances chimiques nocives ou potentiellement nocives ».

« La FDA a conclu que les données et les études scientifiques disponibles démontrent qu’IQOS est destiné à être bénéfique pour la santé de la population dans son ensemble, tant les consommateurs de produits du tabac que les personnes qui n'en consomment pas actuellement », a conclu l’agence de contrôle sanitaire.

Cette décision constitue, selon le directeur général de PMI André Calantzopoulos, « un jalon historique en matière de santé publique ». « La FDA a déterminé que des études scientifiques montrent que le passage complet des cigarettes conventionnelles à l'IQOS réduit l'exposition de l’organisme à des substances chimiques nocives ou potentiellement nocives », s’est-il réjoui.

La décision de la FDA « permet d'informer ces fumeurs adultes que le passage complet à l'IQOS est un meilleur choix que de continuer de fumer », a-t-il poursuivi, avant de lancer un appel aux autres pays et acteurs de santé. « L'IQOS est un produit fondamentalement différent des cigarettes combustibles et doit être réglementé différemment ».

Un point de vue repris par le directeur du Centre des produits tabagiques de la FDA, Mitch Zeller, qui a indiqué que « les données présentées par la compagnie montrent que la commercialisation de ces produits avec les informations autorisées pourrait aider des fumeurs adultes dépendants à se défaire de la cigarette et à réduire leur exposition à des produits chimiques nocifs ».

L’IQOS est actuellement commercialisé dans 53 pays. Sur les 14 millions d’utilisateurs du dispositif de tabac à chauffer, 72% ont complètement arrêté la cigarette, selon les chiffres présentés par PMI. Le tabac à chauffer est un dispositif qui permet de chauffer le tabac à une température de 350°C (contre environ 900°C pour la cigarette) qui permet de dégager une vapeur de tabac sans engendrer de combustion.

Selon ses promoteurs, le tabac à chauffer permet, grâce à l’absence de combustion, de réduire de 90% à 95% les quantités de vapeurs toxiques inhalées en fumant des cigarettes.

Aucun commentaire à «L’IQOS désormais considéré comme « produit du tabac à risque modifié » aux Etats-Unis»

Laisser un commentaire

* Champs requis