Les JO de Londres explosent leur budget prévisionnel

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par JOL Press Modifié le 6 juillet 2012 à 16h27

Les Jeux Olympiques de Londres sont bien partis pour obtenir le record du plus grand dépassement budgétaire depuis les J.O. d'Atlanta en 1996, selon Bloomberg Businessweek. En effet, une nouvelle étude menée par des chercheurs de la Saïd Business School de l’Université d’Oxford rappelle que le budget réel des Jeux a atteint plus de 14,5 milliards de dollars (11,7 milliards d’euros), alors qu’il devait être de 6,5 milliards au départ, soit un dépassement de plus de 120 %. Le budget de candidature, lui, était de moins de 5 milliards de dollars (4 milliards d’euros).

Cette augmentation des coûts est nettement supérieure à ce que l’on a pu constater au cours des dernières éditions des Jeux Olympiques. Elle s’explique par des estimations bien trop optimistes, presque coupables. Finalement, le budget avait été revu notablement à la hausse, si bien que le gouvernement britannique se targue maintenant d’un coût possiblement moindre de... 3 %, par rapport à ses dernières estimations !

Les chercheurs de la Saïd Business School ont ainsi analysé les coûts de sécurité, de transport, de construction ou encore des cérémonies pour l’ensemble des JO d’hiver, comme d’été de ces cinquante dernières années. En moyenne, le budget réel des Jeux est supérieur de 179 % à ceux annoncés dans les dossiers de candidature. Un dépassement inférieur à celui des Jeux de Londres, qui est pour le moment de 190 % par rapport à son budget de candidature.

« Tout pays qui propose sa candidature le fait en sachant parfaitement, même s’il ne l’admet pas, qu’il ne tiendra jamais son budget théorique et qu’il perdra probablement de l’argent », estime ainsi Alan Seymour, professeur de marketing sportif à l’Université de Northampton. L'Angleterre ne fera sans doute pas figure d'exception.

La pire est que, malgré la hausse déjà significative de la facture, certains craignent que le budget n’explose davantage : les rapports les plus pessimistes parlent d’un coût total réel qui pourrait atteindre 37 milliards de dollars. Soit à peine moins que les JO pharaoniques de Beijing, qui avaient coûté 42 milliards de dollars.

En période de rigueur, cette facture pourrait faire grincer bien des dents chez les contribuables britanniques, à qui on avait promis des Jeux raisonnables. Une chose est sûre : les Jeux de Londres ont d'ores et déjà dépassé la limite du budget adéquat à cette promesse et concourent pour la médaille d'or du plus grand dépassement budgétaire de l'histoire de ces grands rendez-vous sportifs.

Par Charles El Meliani

Pour lire l’article en entier sur JOL Press, cliquez ici.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Le site JOL-Press édité par la Société JOL-Press Editions est un site d'information qui propose aux internautes "un autre regard sur le monde". Dans une approche décloisonnée et internationale, JOL-Press apporte son savoir-faire au service de l’information, qu’elle soit médiatique, communautaire ou institutionnelle, en utilisant toutes les possibilités numériques, avec pour seule priorité, la qualité des contenus.