Une perte d’au moins 2 milliards de dollars pour JPMorgan

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Elisabeth Guedel Modifié le 11 mai 2012 à 10h14

Eco Digest du 11 mai 2012 (2) – The King of Wall Street, Jamie Dimon, a passé une très mauvaise fin de journée hier. Le patron de la plus grande banque américaine, JPMorgan Chase, a avoué des erreurs "énormes" de stratégie de couverture, ayant entraîné une perte de trading de 2 milliards de dollars (1,5 milliards d’euros), voire “un milliard de plus, sur les six dernières semaines. Cette stratégie a été “défectueuse, complexe, mal exécutée et mal supervisée” a déclaré Jamie Dimon, lors d’une téléconférence avec les investisseurs et les analystes aucours de laquelle il s’est excusé. “Nous l’admettons, nous allons arranger cela et avancer” a-t-il conclu.

Au delà de la perte financière, c’est la réputation de la banque qui pourrait souffrir de ces erreurs de stratégie. JPMorgan Chase est réputée pour sa très bonne gestion du risque, elle avait traversé la crise financiaère sans jamais annoncer de perte et en rachetant au passage la banque d’affaires Bear Stearns lors de sa faillite en 2008. Mais en avril, le Wall Street Journal a révélé qu’un courtier basé à Londres, le Français Bruno Iksil, surnommé “la Baleine de Londres”, avait pris des positions très risquées et massives. Ce serait la principale explication des pertes annoncées hier, mais Jamie Dimon n'a pas confirmé.

- Avon mobilise... Warren Buffet, rien que ça! Le leader mondial de la vente à domicile de cosmétiques n’était pas convaincu par l’offre de reprise présentée par le fabricant de parfums américain Coty. Mais l'appui du fondateur de Berkshire Hathaway à l’offre de Coty – aux côtés de deux autres investisseurs, va peut-être inciter Avon à changer d’avis. L’offre est non seulement améliorée, mais également avalisée par l'un des patrons les plus respectés au monde.

- Free Mobile dans le viseur de l’Autorité de régulation des télécoms. L’Arcep a ouvert une procédure en manquement contre l’opérateur. Elle le suspecte de ne pas remplir ses engagements pour animer la concurrence. Cette annonce intervient à 5 jours de la présentation par Iliad, la maison-mère de Free Mobile, de ses chiffres officiels. En attendant de savoir si les 3 milions d’abonnés ont été atteints, comme le rumeur le laisse entendre, le régulateur des télecoms assure avoir bien enregistré un nombre exceptionnel de résiliations et de demandes de portabilité au 1er trimestre : 6,9 millions de résiliations sur un parc de 69,7 millions de cartes SIM en service, selon son dernier observatoire du marché mobile.

- Des applications Facebook payantes. A une semaine de son introduction en bourse, le réseau social de Mark Zuckerberg multiplie les annonces. Un “App center” sera créé, sorte de App store d’Apple, regroupant toutes les applications que l’on peut déjà ajouter à son profil Facebook. Mais il y aura aussi des applications payantes, une nouveauté étonnante pour le groupe. À suivre...

Aucun commentaire à «Une perte d’au moins 2 milliards de dollars pour JPMorgan»

Laisser un commentaire

* Champs requis