Kill Switch : l’arme ultime des fabriquants de téléphones pour lutter contre les vols

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Not Like The Others Publié le 20 avril 2014 à 2h04

Les fabricants de téléphones intelligents se sont mis d'accord sur un point : la lutte contre les vols de leurs appareils. En parallèle du bond impressionnant des appareils connectés, les agressions et vols sont en nette augmentation. Des systèmes de contrôle des données et de sécurité devraient être généralisés.

La guerre des marques fait une courte pause dans le domaine des Smartphones. Les très concurrents, Samsung, Apple, Google, HTC, Huawei, Motorola, Microsoft et Nokia ont accordé leurs violons sur un point : la lutte contre le nombre croissant de vols. Aux Etats-Unis, tous ces constructeurs, rassemblés au sein du CTIA (club des fabricants de mobiles connectés) ont annoncé la signature d'un accord. Chaque signataire s'engage à commercialiser à partir de juillet 2015 des appareils mieux équipés en antivols.

Aux Etats-Unis, comme en Europe et en France, le nombre de vols de téléphones a largement augmenté du fait de l'essor des appareils connectés. Leur valeur pouvant allègrement dépasser les 500 euros, pas besoin d'être expert en criminalité pour comprendre les raisons de cette tendance. Nos 3310 n'avaient pas autant de succès auprès des voleurs à la tire.

Lire la suite sur NLTO

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Not Like The Others (NLTO) est le magazine pour hyperactifs distingués.

Laisser un commentaire

* Champs requis