L’envoi d’argent à l’étranger n’est pas seulement une question de frais

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Marta Krupinska Publié le 21 juin 2017 à 21h05
France Envoi Argent Etranger Internet
78 %78 % des Français pensent qu'Internet peut leur faciliter la vie dans leur gestion financière.

Les consommateurs exigent aujourd’hui une « nouvelle commodité », celle-là même qui a conduit à la popularité de sociétés comme Uber ou Deliveroo. Cette exigence est la même dans le secteur de la gestion financière.

En mars dernier, BNP-Paribas a annoncé la fermeture de 200 agences bancaires d’ici 2020 ; la Société Générale, quant à elle, s’est engagée depuis fin 2015 dans un plan de réduction de 20% du nombre de ses agences d'ici 2020 devant la baisse de fréquentation, le nombre de clients qui s'y rendent au moins une fois par mois étant passée de 57% en 2007 à 42% en 2012. L'essentiel des échanges se fait désormais par e-mail ou sur smartphone grâce à une application de gestion des opérations (virement, transfert, épargne).

Il s'agit d'une tendance qui devrait s’accentuer puisque les Français semblent prêts pour une gestion de leurs finances personnelles digitalisée : 78% pensent qu’Internet peut leur faciliter la vie dans la gestion de leurs produits financiers et de leurs assurances, 68% consultent systématiquement Internet quand ils recherchent un produit, un service ou une assurance. 25% des Français envisagent de quitter leur établissement financier traditionnel pour les Fintech.

Il est juste de dire que la gestion financière n'a jamais été aussi simple et pratique. De nos jours, le transfert d'argent entre les comptes bancaires dans un même pays est simple, avec des paiements réalisables à l'aide d'une multitude de plates-formes – par téléphone, à partir d'un ordinateur ou d'un smartphone. Cependant, ce n'est pas aussi simple lorsqu'il s'agit de transférer de l'argent à l'étranger.

En effet, les consommateurs redoutent généralement l'idée de transférer de l'argent à l'étranger. « Pénible », « cher » et « long » sont les premiers mots qui viennent à leur esprit. Aujourd'hui, les banques dominent encore le marché international du transfert d'argent en étant le premier choix des consommateurs, en effet, elles gèrent 80% des transferts transfrontaliers. Pour pouvoir effectuer un transfert, vous avez besoin de nombreuses informations telles que :
- Vos coordonnées bancaires
- Les coordonnées bancaires de votre destinataire (nom, adresse, nom et adresse de la banque, pays dans lequel le compte est détenu)
- Le numéro de compte bancaire international du bénéficiaire (IBAN)
- Le code d'identification de la banque du bénéficiaire (BIC)

Outre les frais cachés que les banques peuvent retenir lors du transfert d’argent à l'étranger (qui s’avèrent être des coûts importants), trouver les informations demandées peut être une tâche ardue. De plus, même si vous faites partie des 20% qui optent pour un courtier spécialisé pour transférer de l'argent à l'étranger vous devez également fournir ce type d'informations.

Comment évalueriez-vous votre expérience lors de l'envoi d'argent à l'étranger ? Est-ce que bénéficier de frais d’envoi intéressants signifie qu’il faut sacrifier un service client convenable, faire la queue pendant des heures ou fournir chaque détail de la situation financière de votre destinataire, sans mentionner le fait d’attendre 7 à 10 jours ouvrables pour que le transfert soit effectué ? Simplement parce que cela est moins coûteux, vous devriez accepter tout cela ? Faux.

Je souhaiterais une meilleure expérience pour les consommateurs qui manquent de temps pour effectuer leur transfert d’argent ! Il n'y a aucune raison qui justifie que le transfert d’argent au niveau national se fasse via l’utilisation d’une simple application là où celui vers l’international nécessite tant de temps et soit si complexe (sans mentionner les frais exorbitants).

Heureusement, la technologie innovante fait d'énormes progrès et peut réduire la complexité des transferts d'argent traditionnels, les rendant aussi facile que l’envoi d’un SMS. Concrètement, avec certains services, tout ce dont vous aurez besoin dorénavant, c'est le numéro de téléphone de votre destinataire pour réaliser un transfert d'argent à l’international, en toute sécurité et à frais réduits.

Enfin, qu’en est-il du tarif avantageux que vous obteniez en faisant la queue au guichet ? En réduisant la chaîne de valeur des services traditionnels de transfert d'argent, nous pouvons également améliorer ce tarif. Le seul inconvénient ? Vous aurez besoin d'une très bonne excuse pour ne pas transférer à votre cousin l'argent que vous lui devez...

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Marta Krupinska, Directrice Générale et co-fondatrice d’Azimo

Aucun commentaire à «L’envoi d’argent à l’étranger n’est pas seulement une question de frais»

Laisser un commentaire

* Champs requis