La demande mondiale d'ordinateurs en berne

12,6 %
Les ventes d'ordinateurs ont reculé de 12,6% au second trimestre.

Après deux années de fortes ventes, la parenthèse enchantée s'est fermée pour les constructeurs informatiques ! Les ventes de PC sont en net recul depuis le début de l'année.

72 millions de PC ont été vendus au second trimestre 2022, d'après les chiffres de l'institut Gartner. C'est 12,6% de moins que l'an dernier à la même période, et un signe qui ne trompe pas. Après deux années, 2020 et 2021, où les ventes ont fortement progressé, le marché s'est retourné. Les confinements et les obligations de télétravail ont poussé des millions de salariés à s'équiper pour pouvoir travailler à domicile. Mais désormais, la fin de la crise sanitaire telle qu'on l'a connu réduit la demande, une tendance claire depuis le début de l'année.

L'Europe, marché le plus touché

Au premier trimestre aussi, les ventes avaient reculé de 7,3%, rappelle Gartner. Selon l'institut, cette situation s'explique par une pression inflationniste sur les dépenses et une forte baisse de la demande de Chromebooks, des ordinateurs bon marché très utilisés dans le secteur de l'éducation. Et bien sûr, l'invasion de la Russie en Ukraine a provoqué une instabilité géopolitique dont l'Europe a particulièrement souffert. Les ventes y ont reculé de 18% au deuxième trimestre, plus encore qu'aux États-Unis (-17,5%).

Le trio de tête en net recul

Au Japon et dans la région Asie-Pacifique, le recul des ventes est aussi notable, mais dans une moindre mesure (respectivement -10,8% et -5,2%). Seul Apple est parvenu à tirer son épingle du jeu avec une hausse de ses ventes de 9,3%, grâce à l'attrait et à la popularité de ses Mac équipés des puces M1. Le trio de tête accuse un fort recul : -12,5% pour Lenovo, -27,5% pour HP et -5,2% pour Dell. Le secteur doit désormais faire face non seulement à la pénurie de composants, qui augmente les prix, mais aussi à une baisse de la demande.


A découvrir