La France continue de creuser son déficit commercial

113,9 MILLIARDS €
Le déficit cumulé sur les douze mois glissants a atteint 113,9
milliards d'euros.

La balance commerciale de la France continue de battre les records, mais malheureusement pas dans le bon sens. Le déficit a dépassé les 13 milliards d'euros au mois de mai.

Les prix de l'énergie continuent de plomber la balance commerciale de la France. Les Douanes ont publié leur bilan du mois de mai, qui annonce un déficit record de 13,1 milliards d'euros. Le précédent record remonte au mois… d'avril, il s'affichait alors à 12,4 milliards. Sur les douze mois glissants, le déficit atteint également un record absolu en cumul : -113,9 milliards ! Petite consolation, si on exclut l'énergie de la balance commerciale, le solde extérieur est quasiment stable avec +0,1 milliard, selon les Douanes.

L'énergie plombe la balance

Mais voilà, impossible de vivre sans énergie et surtout, sans en importer. Au mois de mai, les importations ont augmenté de manière soutenue (60,7 milliards), tandis que les importations progressaient elles aussi à 47,6 milliards, mais à un rythme moins élevé. La France a importé pour 0,5 milliard d'euros d'énergie en plus par rapport à avril, qui avait vu une progression des importations de 0,7 milliard. Au mois de mars, ces importations avaient augmenté de 1,1 milliard. Le pays a importé moins d'électricité, ce qui explique le recul relatif des importations énergétiques.

Sanctions contre la Russie

Les prix de l'énergie n'ont cessé d'augmenter ces derniers mois, d'abord sous le coup de la reprise économique post-pandémique, puis en raison de la guerre en Ukraine qui perturbe les approvisionnements. Les sanctions contre la Russie enchérissent également les prix du gaz et participent globalement à la hausse de l'inflation. La Banque de France a annoncé que le déficit des transactions courantes s'était établi à 3,9 milliards d'euros en mai (2,7 milliards en avril).


A découvrir