Marchés: la glissade continue !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Stéphane Toullieux Modifié le 21 novembre 2017 à 21h25
Bateau%20mouche%20nuages%20noirs

Info marchés: l’essentiel de la semaine du 13 au 20 novembre 2017

La difficile mise en place de la réforme fiscale de Trump, à laquelle s’ajoute cette semaine la citation à comparaître de membres de son équipe de campagne, contribuent à un nouveau tassement des marchés et à une baisse du dollar. Les bonnes statistiques européennes auront aussi contribué à l’affaiblissement du dollar contre euro.

Les derniers chiffres de l’économie chinoise ont par ailleurs distillé le doute sur la robustesse de la croissance mondiale à venir.

Autre fait notable, et selon nous appréciable, le fonds de Pension de Norvège, plus grand fonds de pension du monde, annonce souhaiter abandonner les investissements dans le secteur pétrolier : les titres du secteur se déprécient nettement.

À Paris, certains titres de taille significative dévissent comme Altice qui enchaine les journées de chutes ou Elior vendredi. Le CAC s’inscrit en repli de 1,14 % sur la semaine après une baisse de 2,5 % la semaine précédente. Le DOW et le S&P 500 enregistrent leur première série de deux semaines de baisse consécutive depuis août à respectivement -0,13 % et -0,27 %. Le Nasdaq s’apprécie de 0,43 %.

USA

Forte hausse des mises en chantier de logements à +13,7% contre 5,6% attendus. La production industrielle progresse de 0,9% en octobre contre 0,5% attendus.

Europe

La croissance dans la zone euro sur le trimestre excède celle des Etats Unis selon Eurostat à +0,6% par rapport au deuxième trimestre et +2,5% par rapport au troisième trimestre 2016. L’inflation dans la zone euro s’élève à 1,4% en octobre, contre 1,5% en septembre.

Asie

La production industrielle progresse de 6,2% en Chine, en dessous des 6,3% attendus par les analystes, dans un contexte où les autorités de Pékin cherchent à modérer l’expansion de la dette et limiter la pollution.

Conclusion

La difficulté est d’évaluer si nous assistons à une pause dans le « bull market » ou à une purge durable liée à un retournement de perspectives macro-économiques globales. Fin de publications obligent côté entreprises, nous entrons dans cette période de l’année ou les déclarations des banques centrales, les évolutions géopolitiques et l’analyse des tendances macro-économiques prennent le pas sur les résultats des entreprises. Nous suivrons ainsi notamment dans le prochains jours la constitution ou non d’une coalition en Allemagne.

Extrait de la lettre hebdo d'Athymis Gestion, avec l'aimable autorisation de son auteur.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Stéphane Toullieux est le Président d'Athymis Gestion. Stéphane a près  de 25 ans d’expérience dans la Finance dont 13 années au sein de Financière de l’Echiquier dont il a été Directeur Général. Il a contribué à faire de cette société une des principales sociétés de gestion de portefeuille indépendantes à Paris. Stéphane a participé aux programmes Value Investing et DSI de la Columbia Business School ainsi qu’au programme PEVC 2015 de la Harvard Business School. Passionné d’entrepreneuriat et de nouvelles technologies, Stéphane Toullieux est notamment Mentor du Startup Leadership Program et présent au conseil de plusieurs Startups. « Le Monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n’en lisent qu’une page » - Saint Augustin. Stéphane a voyagé dans 35 pays sur 5 continents. Il est diplômé de l’Edhec option Finance.