La SNCF dépasse les niveaux de réservations de 2019

Par Olivier Sancerre Modifié le 31 mai 2022 à 11h03
Sncf Reservations Hausse 2
10%Les réservations pour l'été ont augmenté de 10% par rapport à 2019.

Soulagement à la SNCF : les trains ont fait le plein pour le week-end de l'Ascension, et les réservations pour cet été sont au beau fixe. Seule ombre au tableau : la controverse sur les prix des billets.

S'il n'y avait pas cette polémique sur le prix des billets, en forte hausse selon l'Insee, la SNCF serait sur un petit nuage. Les trains ont été bondés durant le long week-end de l'Ascension, qualifié d'« excellent » par Christophe Fanichet, le PDG de SNCF Voyageurs. « Tous nos trains – 15.000 par jour – ont été mobilisés. Un TGV sur trois affiche complet au total, nous avons enregistré 1,6 million de passagers sur les grandes lignes », s'est-il réjoui dans le Journal du Dimanche. L'Aquitaine, la Bretagne et la Méditerranée ont été les régions plébiscitées par les voyageurs cette année.

Trains bondés pour le week-end de l'Ascension

Et les perspectives estivales sont encore meilleures. « Le niveau de réservation est déjà supérieur, ces dernières semaines, de 10% à celui enregistré en 2019, avant la crise sanitaire », a-t-il annoncé. Une excellente nouvelle, après deux années pandémiques extrêmement difficiles à vivre pour l'entreprise dont l'activité a été fortement freinée. Le dirigeant ajoute : « Globalement, tous les trains – TGV, Transilien, TER, Intercités, Eurostar, Thalys…- ont retrouvé leur fréquentation prépandémie pour les loisirs, avec des pics en régions touristiques comme la Loire ou l'Ile-de-France ».

Baisse ou hausse des prix des billets ?

Mais le printemps de la SNCF a été gâché par cette étude de l'Insee qui a calculé une forte hausse des prix des billets par rapport à l'an dernier (15% environ). Pour le transporteur, bien au contraire, les prix ont baissé de 7%, mais par rapport à 2019. « Il est vrai que les prix semblent avoir légèrement augmenté cette année par rapport à 2021 alors que ce n'est pas le cas », explique Christophe Fanichet. Il ajoute que peu de trains circulaient en 2021 et il y avait un nombre de places disponibles important, d'où des prix moins élevés.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «La SNCF dépasse les niveaux de réservations de 2019»

Laisser un commentaire

* Champs requis