Silver Economie : La technologie pour bien vieillir

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Giovanni Ungaro Modifié le 4 décembre 2013 à 13h30

On se pose souvent la question : quelles sont les technologies qui permettront à nos ainés de vivre mieux ? Aujourd’hui ce n’est pas le choix qui manque, entre connexions internet ultra rapides, tablettes en tout genre, et équipements intelligents, ... tout ou presque est possible. Mais finalement la réalité est bien lointaine de ce paysage ultra-technologique auquel les jeunes générations sont désormais accoutumées. Le taux de pénétration des technologies auprès des personnes âgées est plutôt faible. Il ne s’agit pas ici d’en faire une analyse, de multiples articles y sont dédiés, mais plutôt de faire un tour d’horizon des besoins qui semblent se distinguer et d’y associer un certain nombre de technologies.

Le besoin : être ré-assuré

Tel semble le premier besoin de nos ainés. Vivant souvent seuls, des fois isolés, un peu coupés d’un monde qui va vite et dont ils n’ont pas vraiment envie d’en comprendre les codes, ils sont fréquemment victimes de peurs et craintes vis-à-vis de ce qui les entoure. Les technologies peuvent leur apporter une partie de la solution. Le succès relatif des solutions de lien social, somme toute simples, comme la téléassistance, montre que la sécurité reste un besoin important. « Sans cette base, il est difficile de construire un vrai bien vieillir. De ce constat, on voit se développer d’autres solutions concernant son logement, comme par exemple l’automatisation des éclairages pendant la nuit, qui ont permis d’atteindre l’objectif fixé de réduire le risque de chute (jusqu’à -30% dans certain cas !), mais aussi d’y associer une vraie amélioration dans la qualité de vie.

A titre d'exemple, lors d’une expérimentation dans le département de la Creuse, un système spécifique d’automatisme d’éclairage nocturne a été installé chez 10 personnes âgées et dans une maison de retraite. Ce système, appelé "chemin lumineux", aide la personne à se déplacer avec un éclairage non agressif et automatisé, dès qu’elle descend du lit. Les détecteurs de mouvements radio, installés sur le parcours (chambre - couloir - WC), déclenchent les lumières de façon temporisée pour qu’elles s’éteignent quand la personne regagne son lit. Les médecins on été surpris par la baisse du taux d’incidence des états dépressifs. Cette baisse, conjuguée à la baisse spectaculaire du taux de chute (divisé par deux en maison de retraite), a conduit le Conseil General à déployer la solution sur plus de 2200 logements.

Garder le contact

Certaines sociétés de téléassistance commencent à élargir leur offre. Par exemple, Sirmad propose à un certain nombre de ses clients la solution Innovox qui, via l'installation d'une tablette de visiophonie chez la personne âgée, lui apporte de nombreux services supplémentaires. On passe dès lors de la téléassistance à la visio-assistance, nettement plus conviviale, permettant à la personne de rentrer en contact de visiophonie avec ses proches.

Quelles conditions pour réussir ?

« Pour réussir sur le marché, les solutions technologiques doivent impérativement se positionner dans un écosystème très différent de celui d’autres contextes. Dans le cas d’une personne âgée, très souvent le client (financeur) n’est pas l’utilisateur final, qui n’est pas non plus le prescripteur. De ces trois éléments, le plus simple d’identification est l’utilisateur final, c'est-à-dire la personne âgée. Mais qui comme indiqué n’est pas systématiquement le client ou financeur qui peut être soit un élément de son entourage (ex. ses enfants) ou un acteur public (ex. mairie via les CCAS) ».

Retrouvez Legrand sur son stand à Silver Economy Expo les 5 et 6 décembre prochains.

Silver Economy Expo - 5 et 6 décembre 2013 - Porte de Versailles de Paris

Venez rencontrer les acteurs de l’économie du vieillissement à Silver Economy Expo, est le 1er Salon BtoB des technologies et services pour les seniors.

ECONOMIEMATIN.FR, partenaire de cet évènement, vous offre une invitation pour deux personnes.

Pour en bénéficier, cliquez simplement sur l'image ci-dessous :

300x250 anime 02

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Giovanni Ungaro est aujourd’hui au sein du Groupe Legrand en charge du pilotage du projet « Assistance à l’Autonomie », sous la responsabilité directe de la Direction Générale du groupe. Né en 1973, Giovanni Ungaro est titulaire d’un Doctorat de Recherche en Télécommunications. Ingénieur diplômé de l’Ecole supérieur des Télécommunications de Paris (ParisTech) et de l’Ecole Polytechnique de Turin (Italie), il a démarré sa carrière chez France Telecom. Il a ensuite été pendant deux ans responsable du pole télécommunications au sein de l’UTE, bureau de normalisation de l’AFNOR pour les affaires électrotechniques, avant de rejoindre le Groupe Legrand en 2005, où pendant 4 ans il a été le responsable groupe de la normalisation des installations électriques.  

Aucun commentaire à «Silver Economie : La technologie pour bien vieillir»

Laisser un commentaire

* Champs requis