La Zambie envisage un quatrième opérateur mobile

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Economie Matin Afrique Modifié le 18 octobre 2012 à 19h57

Depuis 2009, la Zambie a interdit l’entrée de nouveaux opérateurs de téléphonie mobile sur le marché national. L’interdiction courait jusqu’en 2015. Le pays voulait à travers cette mesure conservatrice, veiller à ce que « des aventuriers ne s’accaparent pas le secteur ».

Mais le 1er octobre dernier, Christopher Yaluma, le ministre des communications zambien, a annoncé que le gouvernement étudie la possibilité d’ouvrir le marché à un nouvel opérateur mobile, le quatrième. Celui-ci viendra rejoindre Airtel, Mtn et Zamtel.

D’après le ministre des communications, cette levée de l’interdiction sur l'entrée de nouveaux opérateurs de téléphonie mobile a pour objectif d’accroître la concurrence et surtout d’améliorer la qualité du service mobile. Plusieurs investisseurs dont il tait le nom ont déjà déposé des demandes.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

La rédaction d'Economie Matin Afrique

Laisser un commentaire

* Champs requis