Le blocage des raffineries fait grimper les prix des carburants

Par Laure De Charette Publié le 2 juin 2016 à 6h06
Alignement Fiscalite Diesel Essence Senat Lutte Pollution
4,5 %On observe une hausse de 4,5 % en huit jours seulement.

Il fallait s’y attendre ! Les blocages des raffineries et la pénurie d’essence qu’ils entrainent ont déjà fait grimper les prix à la pompe. Un grand classique.

Plus fort qu'en 2010

D’après une étude réalisée par le cabinet de conseil en économie Microeconomix, "on remarque déjà une augmentation de l’ordre de 4,5 % (+5 centimes d’euros par litre) du prix du gazole, seulement huit jours après le début des blocages". Le cabinet précise même que lors des blocages à l’automne 2010, l’augmentation n’avait été que de 1,7 % (+2 centimes d’euros par litre) du prix du gazole huit jours après le début des blocages. L’inflation est réelle !

L’étude souligne en outre qu’il existe "une grande dispersion nationale des effets des blocages sur les prix des carburants", certains départements subissant des hausses de plus de 7 %, tandis que les prix restent stables dans d’autres. Les effets les plus importants sont observés dans la Seine-Saint-Denis, le Tarn, la Sarthe, et dans la Somme qui ont enregistré des hausses de prix supérieures à 7 %. À l’inverse, le Lot et le Cantal affichent des hausses inférieures à 2 %.

Malgré le déblocage, les prix ne baissent pas

A l’automne 2010, la mobilisation sociale contre la réforme des retraites avait également entrainé une pénurie de carburant. A l’époque, les prix des carburants avaient augmenté d'environ 3 centimes d'euros par litre entre la date du premier blocage, le 7 octobre 2010, et le début des déblocages par les forces de l'ordre, le 20 octobre 2010. Cela représentait une augmentation de 2,2 % pour le SP95 et de 2,6 % pour le gazole en treize jours.

Il faut noter que la fin des blocages avait enrayé cette hausse, mais que les prix n’avaient pas retrouvé leur niveau précédant les blocages. Tiens donc !

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique. Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Aucun commentaire à «Le blocage des raffineries fait grimper les prix des carburants»

Laisser un commentaire

* Champs requis