Le journaliste Cheikh Yérim Seck accusé de viol sur la fille d’un magistrat

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Economie Matin Afrique Modifié le 9 octobre 2012 à 17h18

L’ancien journaliste vedette du magazine parisien Jeune Afrique, aujourd’hui administrateur du site sénégalais d'informations Dakaractu, a été arrêté, puis, après 24 heures de garde à vue, incarcéré à la prison de Rebeuss. Il répondra dès ce jour au juge en audience de flagrants délits.

C’est la magistrat Boubou Diouf Tall qui a déposé plainte pour viol sur sa fille Aïssatou.

La jeune fille de 19 ans, sur le départ vers la France pour poursuivre ses études supérieures, aurait été victime d'une relation non consentie.

Selon Wal Fadjri qui cite des sources proches de l'enquête «le prévenu Cheikh Yérim Seck pourrait voir son cas aggravé par le certificat médical accablant versé dans le dossier».

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

La rédaction d'Economie Matin Afrique

Aucun commentaire à «Le journaliste Cheikh Yérim Seck accusé de viol sur la fille d’un magistrat»

Laisser un commentaire

* Champs requis