Le match du streaming : Disney+ en forme, Netflix en baisse

Par Olivier Sancerre Modifié le 16 mai 2022 à 11h50
Netflix Disney Abonnes Guerre 1
7,9 MILLIONSDisney+ a recruté 7,9 millions de nouveaux abonnés au premier trimestre.

C'est un combat annoncé depuis des années et qui commence à se matérialiser sous nos yeux. Alors que Netflix a touché un plafond de verre et perd des abonnés, Disney+ est en pleine forme et continue de multiplier les abonnés.

Qui gagnera la bataille du streaming ? D'un côté, Netflix reste, et de loin, la première plateforme de vidéo à la demande, avec 221 millions d'abonnés. Mais le service a perdu de sa superbe : au premier trimestre, il a perdu 200.000 clients et les perspectives du second trimestre ne sont guère enthousiasmantes avec une nouvelle perte plus importante encore, de 2 millions d'abonnés. En face, Disney+ multiplie les clients : 7,9 millions ont souscrit à la formule proposée par le géant du divertissement, pour un total de 137,7 millions d'abonnés. Et les prévisions sont positives au moins jusqu'en septembre.

Les ambitions de Disney+

Pour Disney+, la croissance du nombre d'abonnés est vertigineuse, elle s'établit à 33% d'une année sur l'autre. Bob Chapek, le PDG de Disney, prévoit d'atteindre entre 230 et 260 millions de clients d'ici septembre 2024. Ce qui placera Disney+ dans les roues de Netflix, et peut-être même devant… Cela permettra au passage au service de devenir rentable. Pour accélérer la croissance, la plateforme va lancer d'ici la fin de l'année aux États-Unis une offre plus abordable, financée par la publicité. Elle se déploiera ensuite à l'international.

Des formules financées par la publicité

Netflix n'entend pas laisser ce terrain à son concurrent le plus redoutable. Après avoir beaucoup démenti l'existence d'une telle formule, la plateforme prépare également un abonnement financé par la pub qui pourrait être disponible avant la fin 2022. Netflix ayant beaucoup augmenté ses prix ces derniers mois, une telle offre permettrait de recruter de nouveau des abonnés qui trouvent la grille tarifaire du service hors de leur budget. L'entreprise a également l'intention de sévir davantage contre le partage d'abonnement en dehors du cercle familial.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Le match du streaming : Disney+ en forme, Netflix en baisse»

Laisser un commentaire

* Champs requis