Le taux de chômage stable au troisième trimestre

Par Olivier Sancerre Modifié le 23 novembre 2021 à 16h02
Chomage Stabilite Troisieme Trimestre 1
8,1%Au troisième trimestre, le taux de chômage mesuré au sens du BIT en France s'établit à 8,1% selon l'Insee.

Alors que l'Insee prévoyait une baisse assez franche, la situation sur le front du chômage a finalement connu une quasi-stabilité au troisième trimestre. Néanmoins, le niveau est similaire à celui d'avant la crise sanitaire.

On se console comme on peut : avec un taux de chômage à 8,1% au troisième trimestre, le niveau est similaire à celui d'avant le déclenchement de la pandémie en France. L'Insee a en effet annoncé que le chômage, au sens du Bureau international du travail (BIT) touchait 2,4 millions de personnes à la fin de l'été (hors Mayotte), soit 52.000 personnes de plus qu'au précédent trimestre. Cela représente une hausse légère de 0,1 point d'un trimestre à l'autre. L'institut des statistiques relève que le taux de chômage oscille entre 8% et 8,1% depuis le quatrième trimestre 2020, « au même niveau qu'au quatrième trimestre 2019, avant la crise sanitaire ».

Niveau similaire à celui d'avant la crise sanitaire

Cette quasi stabilité du taux de chômage au troisième trimestre est le résultat tout à la fois du « fort dynamisme de l'emploi et de celui de la population active, comme au trimestre précédent », observe encore l'Insee, qui avait néanmoins prévu un taux de chômage à 7,6% au troisième trimestre. Les « gagnants » si on peut dire restent les jeunes (15-24 ans), qui certes enregistrent une hausse de 0,3 point par rapport au deuxième trimestre 2021, mais de 1,2 point de moins en comparaison du troisième trimestre 2019. Le chômage des 25-49 ans et des 50 ans et plus se stabilise.

Le halo autour du chômage se réduit

La bonne nouvelle, c'est la baisse marquée du « halo autour du chômage » : il est en effet en recul de 175.000 personnes au troisième trimestre, soit 1,9 million de personnes sans emploi qui en souhaitent un, mais qui ne répondent pas aux critères du BIT. Enfin, l'Insee observe une stabilité sur le front du chômage de longue durée : ils sont 0,7 million (soit 2,4% de la population active) à déclarer être sans emploi et à en rechercher un depuis au moins un an.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis