Le vaste projet du « dollar numérique » est lancé

Par Olivier Sancerre Modifié le 11 mars 2022 à 15h35
Dollar Crypto Biden 1
1792Le dollar est devenu la monnaie officielle des États-Unis le 4 avril 1792.

C'est la première étape qui aboutira, peut-être, à la création du « dollar numérique » : Joe Biden a signé un décret visant à lancer les travaux autour de ce vaste projet qui pourrait redessiner la finance mondiale.

L'administration Biden va lancer les travaux de réflexion autour du développement d'une potentielle monnaie numérique de banque centrale (« central bank digital currency », CBDC). Le président américain a signé un décret dans ce sens, ce qui pourrait provoquer des changements profonds dans la finance internationale : le dollar fiduciaire demeure la monnaie de référence, et le dollar numérique a le potentiel de prendre sa place. Le projet vise à la création d'une devise dématérialisée qui permettrait de payer sans passer par les banques, comme c'est le cas pour tous les paiements dématérialisés.

Stabilité financière internationale

Cela implique une réflexion profonde sur la nature même de ce dollar numérique. Et notamment sur les dangers qu'une telle devise implique : risques pour les consommateurs et pour les entreprises, pour la stabilité financière des États et de la finance internationale, pour le blanchiment d'argent… Le décret de Joe Biden cherche surtout à identifier ces problèmes et trouver des solutions, une condition sine qua non avant d'aller plus loin. Le gouvernement américain veut travailler avec les entreprises sur ce chantier, ce d'autant que ces mêmes entreprises n'ont pas attendu pour créer leurs propres cryptomonnaies.

Leadership mondial

Les États-Unis sont loin d'être le seul pays à se lancer dans cette réflexion. En fait, il y a une centaine de pays dans le monde qui s'y intéressent, avec des chantiers plus ou moins avancés. La Chine, qui dispute le leadership mondial aux États-Unis, est d'ailleurs en avance, Pékin ayant testé une cryptomonnaie officielle durant les récents Jeux Olympiques. Les cryptos d'initiative privée ont fleuri, suivant en cela le succès du bitcoin, mais elles sont aussi soumises à d'intenses variations de leurs cours. Là aussi, une monnaie officielle numérique devra apporter de la stabilité.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis