Les 10 clés du Grand Prix d’Abu Dhabi

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Speed Fans Modifié le 22 novembre 2014 à 10h01

1) La fin est proche pour la saison 2013-2014 de F1. Comme la saison dernière, c'est à Abu Dhabi que le championnat se terminera même si cette année il va y avoir du suspense ! Si Vettel était sacré d'avance avant le départ l'année dernière, dimanche, le titre de champion du monde se jouera entre les pilotes Mercedes et la tension sera palpable avec un doublement des points qui redistribue les cartes. Ainsi, même si Hamilton accumule bien plus de victoires que Rosberg cette saison (dix contre cinq pour l'Allemand), les 17 points d'avance au classement pour le Britannique peuvent rapidement s'envoler sachant qu'un succès remportera 50 points ! Hamilton a donc tout à perdre sachant que si Rosberg fait le travail dimanche comme souvent cette année et si ce premier subit un problème technique, s'en sera fini de ce deuxième titre pour lui. En revanche, si les deux Mercedes finissent encore aux deux premières places, Hamilton est assuré d'être champion même s'il termine deuxième...

2) Outre l'hégémonie de Red Bull et de Vettel l'année dernière, les deux Mercedes s'alignaient ensemble sur la deuxième ligne de la grille de départ derrière Webber et Vettel. Plutôt à l'aise lors des qualifications donc, la course n'a pas été vécue de la même manière puisque Lewis Hamilton avait bien plus souffert que Rosberg, auteur d'une belle course. Ce dernier avait ainsi terminé à la troisième place quand Hamilton avait tristement bouclé la course à la septième position. Néanmoins, l'Allemand n'a jamais gagné sur ce tracé contrairement à Hamilton, c'était en 2011.

3) Le circuit urbain d'Abu Dhabi n'est pas une mince affaire pour les pilotes comme pour les monoplaces. Mêlant à la fois deux longues lignes droites pour deux zones d'activation du DRS, ce tracé fait également la part belle aux virages lents comme rapides. Pas moins de 21 virages constituent un tour et nombreux d'entre eux sont très serrés et forment un angle droit.

4) L'une des particularités du GP d'Abu Dhabi est qu'il se déroule lors du crépuscule du soir. Le départ sera donné sous la lumière du jour puis au fil de la course, l'environnement va s'obscurcir jusqu'à une arrivée prévue dans la nuit totale. Mais ne vous en faites pas, l'éclairage artificiel prendra le relais. Plus de 4 500 projecteurs s'allumeront. Si le décors permet alors de faire de jolies photos, les écologistes apprécieront le geste...

5) L'une des difficultés de ce Grand Prix tient sur les réglages des monoplaces par rapport aux conditions. En effet, si les qualifications et même le début de la course dimanche se dérouleront en conditions normales de jour, la nuit tombera au fil de l'épreuve et la température de la piste chuttera de ce fait fortement. Il y aura près de 15 degrés de différence entre le départ et l'arrivée dimanche ! La stratégie des équipes concernant les pneumatiques et la mécanique devra s'adapter.

6) Positionnées à la troisième place au classement constructeur, les Williams aimeraient bien terminer sur le podium mais cette dernière course pourrait bien réserver des surprises. Avec 44 points d'avance sur Ferrari (254 contre 210 points) et cette fameuse règle des points doublés, il faudra rester vigilant chez Williams. Une bataille pour la première place mais également juste derrière est donc à prévoir sans oublier des Red Bull toujours plus combatives en cette fin de saison.

7) C'est officiel, Romain Grosjean est confirmé en tant que pilote Lotus la saison prochaine. Le Français entamera donc cette dernière course soulagé d'un poids même si tout est joué pour la saison 2014 qui ne laissera pas un bon souvenir pour l'écurie Lotus. Grosjean fera de nouveau équipe en 2015 avec Pastor Maldonado mais cette fois-ci avec un bloc Mercedes dans le dos. En revanche, les deux pilotes Lotus devront laisser leur place lors des essais libres d'Abu Dhabi. Deux Français se poseront dans le baquet de la Lotus E22 à savoir Charles Pic et Esteban Ocon champion du monde de Formule 3. Pas de doute chez Lotus, on veut profiter de cette dernière course sans valeur pour préparer l'avenir.

8) Caterham sera finalement présent lors de cette dernière épreuve de la saison. Après un appel aux dons ayant rapporté près de 2,5 millions d'euros (81% de la somme voulue), la lente agonie de Caterham F1 se terminera à Abu Dhabi dans l'attente d'éventuels repreneurs pour la saison prochaine. D'ailleurs l'écurie a déjà licencié 80% de ses effectifs et devrait se rendre à Abu Dhabi avec une équipe réduite à une quarantaine de personnes. L'enjeu reste de taille car le but est de décrocher au moins un point (deux suivant le doublement des points) synonyme de versement d'une prime financière. Dans les baquets de la CT05 nous connaissons déjà les noms: Kamui Kobyashi et le Britannique Will Stevens. Pour ce deuxième, il s'agira tout simplement de son premier GP de F1.

9) Contrairement à Caterham, l'autre écurie absente des deux derniers GP d'Austin et de Sao Paulo ne sera pas à Abu Dhabi. Même si des rumeurs circulaient disant que Marussia avait déjà amené ses équipements et Ferrari avait pris dans ses valises les blocs de l'équipe russe, l'équipe a jeté l'éponge au dernier moment malgré ses efforts. Cette présence n'était pourtant pas anodine car garder sa neuvième place au classement constructeurs était également synonyme de rentrées d'argent.

10) Dernier GP oblige, nous n'oublions pas Jules Bianchi. Mercredi, sa famille s'est exprimée sur son état et a déclaré qu'il était sorti de son coma artificiel près de six semaines après l'accident du Japon. Il parvient à respirer seul maintenant et il a même pu être transféré au CHU de Nice, chez lui. Néanmoins, sa situation reste critique et il demeure toujours inconscient. S'il venait à se réveiller un jour, le Français serait "lourdement handicapé" selon les propos de Philippe Streiff récemment interviewé au micro d'Europe 1. L'ancien pilote de F1 estime que si la situation de Michael Schumacher est "très grave", celle de Bianchi est "très très grave"... Il sera dans toutes les têtes dimanche. #forzajules

Plus d'articles sur SpeedFans

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Speedfans.fr est le blog des vrais passionnés de l’automobile. Animé par les équipes du magazine EVO et Octane, le site se concentre sur les voitures-plaisir qu’il montre sans complaisance sous tous les angles : essais, actus, fun, vidéos

Aucun commentaire à «Les 10 clés du Grand Prix d’Abu Dhabi»

Laisser un commentaire

* Champs requis