Les produits bio se sont moins vendus en 2021

0,5 %
Les ventes de produits bio ont reculé de 0,5% en 2021.

La vente de produits bio a reculé l’an dernier, une première après huit années de hausses consécutives. Néanmoins, ce recul cache d’assez bonnes nouvelles pour la filière française.

13,7 milliards d’euros : ce sont les ventes réalisées en 2021 par les produits bio en France, selon le bilan annuel de L’Agence Bio. Un résultat en baisse de 0,5% par rapport à 2020, une première en huit ans. Néanmoins, il s’agit d’une baisse en trompe l’œil. D’abord parce que le marché du bio a mieux résisté que l’ensemble des produits alimentaires : leur consommation a en effet fondu de 2,28% d’une année sur l’autre. Et la part de marché du bio s’est raffermie, passant de 6,57% en 2020 à 6,63% en 2021.

Réduction des importations

Autre donnée rassurante : la part des producteurs français s’est améliorée alors que la France a réduit ses importations de produits bio de 1,7 point sur un an. Ces derniers représentent moins d’un tiers des ventes totales, tandis que les produits bio français pèse plus de 80% de l’ensemble des produits bio vendus si on exclut les produits exotiques. L’an dernier, les consommateurs se sont détournés de la grande distribution, responsable de la plus importante perte des ventes (250 millions d’euros).

La vente directe en pointe

C’est la réduction du nombre de références dans les rayons qui explique en grande partie ce désamour des Français pour les grandes surfaces (elles pèsent pour la moitié des ventes environ). Les consommateurs ont fait davantage appel aux artisans-commerçants (+5,8%) et à la vente directe (+7,9%). Le bilan 2022 sera probablement moins encourageant pour la filière : les restrictions de pouvoir d’achat en raison de l’inflation vont peser dans le panier bio des consommateurs.


A découvrir