Les rémunérations des grands patrons américains en forte hausse

Par Olivier Sancerre Modifié le 17 mai 2022 à 14h20
Remuneration Grands Patrons Us 2
12%La rémunération moyenne des grands patrons américains a augmenté de 12% sur l'année.

Les grands patrons américains ont largement bénéficié des largesses de leurs conseils d'administration l'an dernier ! La rémunération moyenne s'établit en effet à près de 15 millions de dollars, avec de très fortes variations.

Peter Kern, installé à la tête d'Expedia en 2020 pour sauver les sites de réservations de voyage du groupe malmenés par la pandémie, a manifestement fait du bon travail. Sa rémunération au titre de l'exercice 2021 s'établit en effet à 296 millions de dollars, ce qui le place en tête des chefs d'entreprise américains les mieux payés. Vient ensuite David Zaslav qui a touché les fruits du rapprochement entre les groupes Warner Bros et Discovery : le patron du groupe de divertissement a touché 246 millions. Tim Cook, le dirigeant d'Apple, a bénéficié d'une compensation de 98 millions et complète le podium.

Des sommes folles pour les patrons américains

Selon le Wall Street Journal qui a étudié les rémunérations des patrons des 400 plus grandes entreprises américaines, la compensation moyenne s'établit à 14,7 millions de dollars, un chiffre en hausse de 12% par rapport à l'année précédente. Les dirigeants des 25 premières entreprises ont touché une moyenne de 35 millions. Mais il faut savoir qu'il ne s'agit pas de salaire fixe dans la plupart des cas. Les deux tiers des PDG de la liste de 400 sont ainsi rémunérés à grands coups d'actions et de stock-options qu'ils ne pourront vendre que dans quelques années.

Une situation moins rose en 2022

Si on retire tous ces avantages, le salaire moyen annuel tombe, si on peut dire, à 3,1 millions en moyenne. Si les rémunérations sont à la hausse pour la sixième année consécutive, ce ne sera peut-être pas le cas en 2022. Les cours de Bourse de nombreuses grandes entreprises américaines, notamment dans les technos et le numérique, sont en chute depuis le mois de janvier. Les compensations pourraient donc être moins élevées en 2022.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Les rémunérations des grands patrons américains en forte hausse»

Laisser un commentaire

* Champs requis