Les sodas sans sucre sont-ils vraiment meilleurs pour la santé que les sodas sucrés ?!

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 5 janvier 2017 à 11h28
Taxe Soda Augmentation Lutte Obesite Alimentation Pouvoir Achat
3.7Chaque année, 3,7 millions de décès seraient liés de près ou de loin au diabète dans le monde.

Les boissons sans sucre, light ou zéro ne seraient pas aussi inoffensives que l’industrie veut nous le faire croire !

Sans sucre mais pas sans effets

En buvant une boisson sans sucre, vous espériez vous faire plaisir tout en ne prenant pas de poids. Erreur ! D'après un article scientifique publié dans Plos Medicine, « loin d'aider à résoudre la crise mondiale de l'obésité, les boissons sucrées artificiellement peuvent contribuer au problème et ne devraient pas être promues dans le cadre d'une alimentation saine ».

Les boissons contenant des édulcorants artificiels ne permettraient pas, selon les chercheurs, issus de l'Imperial College of London et des universités brésiliennes de São Paulo et de Pelotas, de lutter contre les graisses superflues, ni contre l'obésité ou le diabète.

Et pour cause, comme l’explique un article du Point : en buvant un soda light par exemple, le consommateur se déculpabilise. Du coup, il s'autorise à manger davantage. Ce n’est pas tout : les boissons à base d'aspartame, de saccharine et autre sucralose contribuent à ouvrir l’appétit et accentuent l’envie de sucre !

Le sucre artificiel dans le collimateur

Ce n'est pas la première fois que les sucres artificiels sont montrés du doigt. En 2014 déjà, une étude a montré que la consommation de sucres artificiels dérègle le métabolisme du sucre en perturbant la fonction des bactéries intestinales.

En octobre 2016, l'Organisation mondiale de la Santé a demandé à tous les gouvernements d'adopter une taxe d'au moins 20% sur les boissons sucrées en partant du constat qu'un adulte sur trois est en surpoids.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.