Les librairies Chapitre en cessation de paiement

Par Olivier Sancerre Modifié le 28 novembre 2013 à 15h26

Les temps sont durs pour les boutiques de brique et de mortier pourvoyeuses de culture. Après la mort des échoppes de Virgin, c’est au tour d’un autre acteur d’importance de déposer le bilan.

Les librairies Chapitre vont en effet se déclarer en cessation de paiement lundi prochain, devant le tribunal de commerce de Paris. La direction l’a expliqué ce jeudi devant les représentants du personnel du réseau, qui compte 53 boutiques réparties sur tout le territoire et emploie 1 200 personnes. Depuis 2009, la société accumule des pertes comprises entre 15 à 20 millions d’euros; aux soucis de trésorerie se sont ajoutés des « problèmes d'approvisionnement de livres ». Fatal pour un libraire…

Librairies à vendre

Au printemps, le groupe avait tenté un plan de restructuration dans lequel 12 librairies devaient être fermées. Ce projet a finalement été annulé au profit de cette cessation de paiement, qui ne signifie pas nécessairement la mort de l’entreprise. « Nous pensons néanmoins que toutes les conditions sont réunies pour bénéficier d’une poursuite d’activité. Après les dizaines de marques d’intérêt que nous avons reçues, nous restons totalement mobilisés pour que le plus grand nombre de librairies soit repris », explique dans un communiqué Michel Rességuier, président des Librairies Chapitre.

Actuellement, seules quatre magasins ont trouvé des repreneurs. Le site web chapitre.com n’est pas concerné par cette cessation de paiement.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Les librairies Chapitre en cessation de paiement»

Laisser un commentaire

* Champs requis