L’industrie de la musique reprend des couleurs

Par Olivier Sancerre Modifié le 15 novembre 2013 à 15h52

Le marché de la musique va mieux, assure le Syndicat national de l'édition phonographique qui a livré les chiffres du troisième trimestre.

Le marché de la musique get lucky

Le chiffre d’affaires de l’industrie de la musique a en France, généré 316,9 millions d’euros, soit 7,2% de plus qu’au même trimestre l’an dernier. La musique est partie sur une bonne base, puisqu’au deuxième trimestre, sa croissance se montait déjà à 6% de plus qu’en 2012. Cependant, le SNEP refuse de pavoiser : la fin de l’année dernière avait été exceptionnelle, et rien n’indique qu’il en ira de même pour 2013.

Parmi les bons points décernés par le SNEP, le marché du disque physique a augmenté de 8,2%, une croissance largement soutenue par le carton du dernier album de Daft Punk. Les revenus tirés de l’activité streaming audio augmentent eux de 12%, tandis que celui du streaming par abonnement flambe de 20,7% - les Français embrassent désormais largement le modèle créé par Spotify, Deezer et consorts.

Le piratage toujours en cause

Cependant, des points noirs viennent assombrir le tableau. Le téléchargement légal de musique accuse une baisse de 1,3%, tandis que globalement, la croissance du chiffre d’affaires de la musique numérique, de 4,9%, est jugée décevante. En cause, encore et toujours le piratage en P2P qui continue d’attirer 4,4 millions de Français.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «L’industrie de la musique reprend des couleurs»

Laisser un commentaire

* Champs requis