Le Luxembourg autorise l’utilisation commerciale des ressources spatiales

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Emilia Capitaine Modifié le 2 août 2017 à 8h12
Espace Rendement Minerai Luxembourg Projet Ressources Exploitation
22 États autorisent désormais l'utilisation des ressources spatiales : les Etats-Unis et le Luxembourg.

Comme les Etats-Unis en 2015, le Luxembourg a voté, à la mi-juillet, une loi autorisant les entreprises privées à utiliser les ressources de l’espace à des fins commerciales. Une législation qui a pu être adoptée grâce aux ambiguïtés du droit international de l’espace.

Baptisé spacesources.lu, le programme pourrait inciter de nombreuses entreprises du secteur spatial à s’expatrier au Luxembourg.

Une loi autorise l’exploration et l’utilisation des ressources de l’espace par des entreprises privées

A la mi-juillet, le Luxembourg a voté une loi autorisant l’exploration et l’utilisation des ressources spatiales par des entreprises privées. Ce programme, entré en vigueur ce 1er août 2017, s’appelle spacesources.lu et permet aux entreprises d'utiliser les métaux, les hydrocarbures ou encore l’eau présents dans l’espace à des fins commerciales ou pour construire des bases.

Mais le Luxembourg n’est pas le premier État à avoir adopté une loi réglementant l’utilisation des ressources spatiales. En 2015 déjà, les Etats-Unis autorisaient, avec la loi spatiale Obama Space Act, l’exploitation des ressources de l’espace par des acteurs privés. Des initiatives qui ne sont pas du goût de tous, certains accusant les deux États de violer le droit international de l’espace. En effet, tous les traités internationaux relatifs à l’espace, qui ont été signés et ratifiés pendant la Guerre froide, prévoient d’empêcher l’appropriation nationale de l’espace. Mais les Etats-Unis et le Luxembourg réfutent cette accusation : selon eux, ils ne s’approprient pas l’espace, mais seulement ses ressources…

Le Luxembourg espère attirer des entreprises du secteur spatial

Toutes les entreprises du secteur spatial installées au Luxembourg peuvent désormais exploiter les ressources de l’espace. Compte tenu des opportunités, à la fois économiques et scientiques du spacesources.lu, il est propable que de nombreuses entreprises choisissent de s’expatrier au Luxembourg. C’est d’ailleurs le pari que fait ce petit État de 600 000 habitants : dans les colonnes du Figaro, Etienne Schneider, ministre luxembourgeois de l’économie, a indiqué que soixante entreprises étaient intéressées par le programme spacesources.lu et souhaitaient s’installer au Luxembourg.

Quatre entreprises du secteur spatial sont déjà implantées au Luxembourg : les entreprises américaines Deep Space Industries et Planetary Resources, la firme japonaise Ispace et la société germano-luxembourgeoise Blue Horizon.

Aucun commentaire à «Le Luxembourg autorise l’utilisation commerciale des ressources spatiales»

Laisser un commentaire

* Champs requis