Malgré la crise, Airbus optimiste sur les besoins de renouvellement des avions

Par Olivier Sancerre Modifié le 15 novembre 2021 à 15h31
Airbus Prevision Avions 2
39.020Airbus évalue les besoins du secteur du transport aérien à 39.020 appareils d'ici 2040.

Le secteur du transport aérien a été touché de plein fouet par la pandémie, et le retour à une activité normale demandera encore plusieurs années. Mais Airbus se prépare tout de même à une forte demande en nouveaux avions.

Le retour à la normale dans le transport aérien n'est pas attendu avant 2023 à 2025. Les compagnies aériennes doivent donc toujours composer avec un trafic fortement réduit (il était divisé par deux en octobre par rapport à 2019). Malgré tout, Airbus prévoit une forte demande d'avions : le constructeur européen évalue les besoins à 39.020 appareils d'ici 2040, c'est une prévision plus pessimiste que celle de Boeing (43.610 avions). « Notre industrie est extrêmement résiliente, la seule chose est que nous avons perdu deux ans de trafic à cause de la pandémie », a affirmé Christian Scherer, le directeur commercial d'Airbus.

Une industrie résiliente

La température du secteur sera prise durant le salon de l'aéronautique de Dubaï. Mais Airbus estime que les perspectives sont bonnes : « Les classes moyennes, qui sont les plus susceptibles de prendre l'avion, verront leur nombre augmenter de deux milliards de personnes, soit 63% de la population mondiale ». Et de prévoir une croissance du trafic aérien de 3,9% chaque année d'ici 2040. Ce qui va pousser les ventes d'avions, c'est l'engagement pris par le transport aérien pour atteindre le « zéro émission nette » en 2050. « Le remplacement des flottes actuelles est aujourd'hui le moteur le plus important de la décarbonation », selon Airbus.

Besoin d'avions plus propres

Les modèles les plus récents permettent déjà de réduire la consommation de carburant de 15 à 20% par rapport à la précédente génération : de quoi limiter les émissions de CO2, et aussi réaliser d'importantes économies sur les coûts du carburant. « Le monde attend des vols plus durables et cela sera possible à court terme grâce à l'introduction des avions les plus modernes », ajoute Christian Scherer. Airbus va augmenter sa production à 65 appareils par mois à l'été 2023, après une baisse de la production mensuelle à 40 A320 en raison de la crise sanitaire.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Malgré la crise, Airbus optimiste sur les besoins de renouvellement des avions»

Laisser un commentaire

* Champs requis