Football : Manchester United coté début août à New York

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Elisabeth Guedel Modifié le 19 juillet 2012 à 4h48

Eco Digest du 19 juillet 2012 (2) – Le club de football de Manchester United lancera son introduction à la Bourse de New York dès la semaine prochaine et commencera à être coté début août. C’est un mois d’avance sur le calendrier initialement prévu. Déjà cotée en Angleterre, la formation britannique a revu ses ambitions à la baisse pour New York : elle entend désormais lever 300 millions de dollars (244 millions d’euros) au lieu des 500 millions (407 millions d’euros) envisagés auparavant. Selon le classement du magazine américain Forbes, Manchester United est le club sportif à la valeur la plus élevée dans le monde, 2,23 milliards de dollars (1,8 milliard d’euros), devant le Real Madrid (1,88 milliard de dollars, 1,5 milliard d’euros) et le FC Barcelone (1,31 milliard de dollars, 1,1 milliard d’euros).

- Il va coûter cher, très cher au Paris Saint-Germain, mais on attend de lui des miracles sur le terrain : Zlatan Ibrahimovic vient d'être recruté pour trois ans par le club parisien. L'attaquant suédois devrait toucher un salaire de 14 millions d'euros net par an, du jamais vu en France. Le gouvernement doit être bien content de cette nouvelle recrue. Si le footballeur est taxé à 75 % selon le projet de taxation des salaires de plus d'un millions d'euros, cela lui rapportera 62 millions d'euros par an. A priori, c'est le PSG qui prendrait l'impôt à sa charge.

- Puma va mal en Europe. L'équipementier sportif allemand, le troisième mondial derrière Nike et Adidas, a annoncé que ses résultats seront moins bons que prévus pour le premier semestre. Il seront publiés le 26 juillet prochain. Les raisons : la crise européenne. Les ventes de ses articles de sport ont baissé en France, au Royaume-Uni et en Italie. Et pour l'ensemble de l'année 2012, elles ne devraient augmenter que de 5 % au lieu de 10 % prévu. L'agence Bloomberg assure que Puma va fermer des magasins et donc supprimer des emplois.

- J-8 avant la Jeux Olympiques de Londres. Les mois de préparatifs ont une conséquence attendue mais toujours satisfaisante pour le pays hôte : le marché de l'emploi s'améliore durant cette période. Le taux de chômage a effectivement baissé en mai, il est passé de 8,2 % à 8,1 %, et le nombre de personnes à la recherche d'un emploi a reculé de 65 000. Sans surprise, c'est à Londres que le chômage a le plus baissé.

Laisser un commentaire

* Champs requis