Le marché de la tablette numérique a du plomb dans l’aile

Par Olivier Sancerre Modifié le 29 juillet 2015 à 23h13
Shutterstock 258585518
41%Apple et Samsung comptent pour 41% du marché de la tablette au deuxième trimestre.

Après avoir littéralement explosé en 2010 et les années suivantes grâce à l’émergence de l’iPad d’Apple, le marché de la tablette est en baisse constante depuis plusieurs trimestres. Et les deux leaders du secteur, Apple et Samsung, sont ceux qui rencontrent le plus de difficulté.

Quel changement ! Au moment de leur splendeur, les analystes annonçaient que les tablettes allaient littéralement enterrer les PC traditionnels. Steve Jobs, alors PDG d’Apple, assurait même que nous étions entrés dans l’ère « post PC ». Mais la croissance du marché de la tablette n’aura finalement pas duré plus de trois ou quatre ans.

Déclin

Les derniers chiffres d’IDC annoncent en effet que 44,7 millions de tablettes ont trouvé preneur au deuxième trimestre de l’année : c’est une baisse nette de 7% par rapport au même trimestre de 2014, et un recul de 3,9% vis à vis des trois premiers mois de l’année. Le déclin se poursuit donc de trimestre en trimestre.

Concurrence

Pour la première fois, Apple passe sous la barre de 25% avec 24,5% du marché. Le constructeur californien a livré 10,9 millions d’unités, en baisse de 17,9% d’une année sur l’autre. Samsung n’est guère au mieux de sa forme avec 7,6 millions de tablettes, en baisse de 12%.

Les deux éternels rivaux doivent composer avec une concurrence asiatique de plus en plus affûtée, à l’image de Lenovo (3e), Huawei (4e) et LG (5e), qui voient eux une croissance de leurs ventes même s’ils sont encore loin derrière les leaders.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis