Marchés: Un pied sur le frein, l’autre sur l’accélérateur !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Stéphane Toullieux Modifié le 12 décembre 2017 à 10h15
Athymis%20accelerateur%20frein

Info Marchés: l'essentiel de la semaine du 27 novembre au 4 décembre 2017

Cette semaine aura été houleuse sur les marchés et conclut un mois de novembre qui, malgré des publications d’entreprises nettement au-dessus des attentes, finit en France nettement dans le rouge.

Mardi 28 novembre, l’audition devant une commission du Sénat US de Jerome Powell, successeur de Janet Yellen à la tête de la FED, a rassuré les marchés. Le DOW JONES passait alors pour la première fois de son histoire la barre des 24000. Les marchés étaient néanmoins surtout intéressés par le vote au Sénat américain de la réforme fiscale Trump. Le renvoi de la décision finale aura mis les investisseurs à dure épreuve à mi-semaine tandis que le lancement par la Corée du Nord d’un nouveau missile aura finalement eu très peu d’impact. Mercredi aura été particulièrement difficile pour les valeurs de la Tech, il est trop tôt pour se prononcer s’il s’agit d’une rotation durable.

Vendredi soir 1er décembre, Michael Flynn, éphémère conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, a plaidé coupable d'avoir menti au FBI dans le cadre de l'enquête sur une possible ingérence russe dans l'élection présidentielle américaine et d'une collusion entre Moscou et l'équipe de campagne de Donald Trump.

Sur la semaine, le S&P 500 gagne 1,53 % , le Nasdaq perd -1,11% et le CAC -1,36% le dollar reprend sa glissade, l’EUR/USD repasse au-dessus des 1,19. Alors que traditionnellement novembre est plutôt un bon mois boursier, le CAC cède 2,37% sur le mois.

USA

La croissance économique est en hausse de +3,3% contre +3% initialement prévus.

L’indice de confiance des consommateurs progresse à 129,5 contre 124 attendu, au plus haut niveau depuis novembre 2000.

L’activité manufacturière déçoit en novembre avec un ISM de 58.2 contre 58,7 en octobre.

Europe

L’activité manufacturière connait son meilleur mois depuis 17 ans. L’indice PMI IHS Markit progresse à 60,1 contre 58,5 en octobre.

Le taux de chômage en zone euro atteint son niveau le plus bas depuis 2009 à 8,8%.

Chine

L’activité manufacturière croît à son rythme le plus faible depuis 5 mois. L’indice PMI Caixin/Markit baisse à 50.8 contre 51.0 in October.

Sociétés

La révolution des usages continue : les ventes de « Cyber Monday » ont atteint, 6,59 milliards de dollars en hausse de 17% avec une nette accélération des ventes via mobiles qui dépassent les 2 milliards de dollars.

Conclusion

Le vote in extremis des réformes fiscales américaines vendredi est un driver fort de prolongation du rallye actuel aux US. Ceci étant dit, les valorisations élevées des entreprises rendent les opérateurs nerveux. Tout en restant globalement positifs, nous avons initié un mouvement vers des valeurs plus défensives dans nos fonds. Les prochains jours seront marqués par les négociations sur le Brexit et l’anticipation d’une hausse des taux de la FED les 12 et 13 décembre prochains. Nous maintenons nos allocations en l’état mais restons vigilants compte tenu de la nervosité actuelle.

Extrait de la lettre hebdo d'Athymis Gestion, avec l'aimable autorisation de son auteur.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Stéphane Toullieux est le Président d'Athymis Gestion. Stéphane a près  de 25 ans d’expérience dans la Finance dont 13 années au sein de Financière de l’Echiquier dont il a été Directeur Général. Il a contribué à faire de cette société une des principales sociétés de gestion de portefeuille indépendantes à Paris. Stéphane a participé aux programmes Value Investing et DSI de la Columbia Business School ainsi qu’au programme PEVC 2015 de la Harvard Business School. Passionné d’entrepreneuriat et de nouvelles technologies, Stéphane Toullieux est notamment Mentor du Startup Leadership Program et présent au conseil de plusieurs Startups. « Le Monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n’en lisent qu’une page » - Saint Augustin. Stéphane a voyagé dans 35 pays sur 5 continents. Il est diplômé de l’Edhec option Finance.  

Aucun commentaire à «Marchés: Un pied sur le frein, l’autre sur l’accélérateur !»

Laisser un commentaire

* Champs requis