Métro : des bancs anti-sdf scandalisent des usagers

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 21 mars 2017 à 16h41
Sdf Morts Deces Rues Abandon France
140 000Le nombre de SDF actuellement en France est évalué entre 140 000 et 150 000 personnes.

Ce n'est pas la première fois que du mobilier anti-SDF crée la polémique, loin de là. Et pour cause, il fleurit partout en France depuis une vingtaine d'années.

Anti-SDF et toxicos

La RATP a installé il y a deux semaines dans une station de métro parisienne, Stalingrad, de nouveaux bancs. Mais au lieu d'être plats, ils sont dotés d'un plan incliné, qui rend impossible la position allongée. Les sans-abri ne pourront donc plus s'y coucher.

Face à ce nouveau mobilier, des usagers du métro se sont insurgés.

La RATP nie toute vélléité anti-SDF et explique, à 20 Minutes notamment, que « l’objectif de ces dispositifs est de bénéficier aux voyageurs lors de leur temps d’attente en élargissant les possibilités d’assise. En outre, le nettoyage de ces assises est plus simple ». Mais personne n'est dupe, et certains agents ont reconnu, sous couvert d'anonymat, que le but était bien d'éloigner les sans-abri et les toxicomanes du quartier.

Piques, murets, galets

En 2009 déjà, un collectif d'artistes avait montré, grâce à leurs photos, que de plus en plus de murets et entrées d'immeubles sont couverts de galets, piques ou fausses décorations visant à éloigner les sans-abri.

Et l'hexagone n'est pas le seul concerné : la ville de Londres a installé des piques devant certains bâtiments destinées à empêcher les sans domicile fixe de se coucher à certains endroits. Suscitant là encore une polémique.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Laisser un commentaire

* Champs requis