UFC-Que Choisir dénonce l’offre de location longue durée de Micromania

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Quitterie Desjobert Modifié le 15 juin 2021 à 12h15
Micromania Offre Abusive Location Ufc
205,19 EUROSSi la console n'est pas rendue ou si elle est rendue abîmée, des pénalités très lourdes allant jusqu'à 205,19 euros.

L'association de défense des consommateurs dénonce lundi 14 juin, dans un communiqué, l'offre abusive de location longue durée (LLD) de consoles de jeux proposée par Micromania.

Une console louée plus cher qu'à l'achat

Le spécialiste du jeu vidéo, Micromania, avait annoncé mardi 8 juin 2021 sa nouvelle offre de location longue durée de console de jeux vidéo. Une LLD que dénonce UFC-Que Choisir. L'association de défense des consommateurs lutte depuis janvier 2020 contre « le principe de la location longue durée d'électroménager ». Ces offres dont celle de Micromania, sont selon UFC-Que Choisir de mauvais investissements.

Ces offres LLD seraient plus onéreuses que l'achat simple de la console. UFC-Que Choisir fait le calcul pour les deux consoles pour le moment proposées à la location, la PS5 et la Nintendo Switch. Le calcul de l'association se base sur l'offre la moins onéreuse proposée par Micromania. Le prix de vente conseillé de la PS5 est de 499,99 euros. Or, la location de cette dernière pendant 24 mois avec les frais de dossier revient à 489,75 euros. Pour la Switch, la location revient plus cher que l'achat puisqu'elle revient à 359,81 euros pour 18 mois contre 329 euros à l'achat.

De nombreuses clauses abusives dans les LLD

Ce que dénonce UFC-Que Choisir dans cette LLD, ce sont les conditions de cette offre. Dans une LDD pour une voiture ou même pour un smartphone, le locataire au terme de ces années d'engagement garde le bien qu'il a loué en achat progressif. Dans le cas de l'offre de Micromania à la fin de l'offre, le locataire doit rendre le bien alors même qu'il a dépassé le prix de vente de l'objet.

Outre cela, UFC-Que Choisir dénonce des clauses abusives présentes dans l'offre de Micromania. D'une, il n'est pas clairement explicité que la console doit être restituée à la fin de la location. L'association estime que « certains clients, habitués aux offres des opérateurs mobiles, ne saisissent pas la différence avec une location et découvrent au terme de leur engagement qu'ils auront payé dans le vide ». Si la console n'est pas rendue ou si elle est rendue abîmée, des pénalités très lourdes allant jusqu'à 205,19 euros.

Cette offre dénoncée par UFC-Que Choisir, interpelle d'autant plus l'association de défense des consommateurs, qu'une méthode de financement en plusieurs fois est déjà disponible. Il est possible « de payer en 3, 4, 5, 10 ou 20 fois ! » comme le rappelle l'UFC qui estime que si cette possibilité a un coût, le client peut cependant garder la console à la fin des mensualités.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste économique et politique

Aucun commentaire à «UFC-Que Choisir dénonce l’offre de location longue durée de Micromania»

Laisser un commentaire

* Champs requis