Microsoft dresse la liste de ses potentiels futurs PDG

Par Olivier Sancerre Modifié le 6 novembre 2013 à 15h31

Microsoft est parti à la chasse à son nouveau patron, depuis que Steve Ballmer a annoncé son retrait - il reste toutefois en place et chauffe le siège de son futur remplaçant, au pire jusqu'au mois d'août 2014. Le conseil d'administration a dressé une short list de plusieurs prétendants potentiels.

Des candidats à l'interne et en externe

Parmi ces cinq candidats, au moins trois proviennent de branches internes au groupe. On trouve ainsi Tony Bates, l'ancien PDG de Skype, une entreprise rachetée par Microsoft; Bates est depuis responsable du développement des activités. Satya Nadella, la tête pensante des activités cloud et entreprise figure également sur la liste.

Stephen Elop, l'ancien PDG de Nokia, dans la course

Parmi les candidats externes, deux noms sortent du lot. Alan Mulally, l'actuel patron de Ford, est le choix des investisseurs. Mais saura t-il mener la barque d'une entreprise au business si différent ? L'autre nom est plus connu dans la sphère high tech, puisqu'il s'agit de Stephen Elop, l'ancien PDG de Nokia… dont la carrière a débuté chez Microsoft. Le reste des candidats n'est pas connu.

Le comité en charge de la recherche de la perle rare a encore plusieurs mois pour faire son choix. Il ne faudra cependant pas tarder : Microsoft est en effet à la croisée des chemins, entre le lancement ce mois de la Xbox One et le déclin des ventes de PC que Windows 8 n'a pas su enrayer.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Microsoft dresse la liste de ses potentiels futurs PDG»

Laisser un commentaire

* Champs requis