Mme Muriel Pénicaud, soyez la ministre des travailleurs indépendants !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Guillaume Cairou Publié le 17 mai 2017 à 22h04
Muriel Penicaud Ministre Travailleurs Independants
13 millionsOn estime à 13 millions le nombre de travailleurs indépendants en France.

Avec la nomination de Muriel Pénicaud comme ministre du travail, l’Hôtel du Châtelet rue de Grenelle accueille aujourd’hui son 9e locataire en 10 ans !

Si l’on peut regretter une telle instabilité, des félicitations s’imposent suite à ce choix, qui vient consacrer une personnalité dont l’ouverture d’esprit est reconnue et la compétence fait autorité.

À l’heure où le taux de chômage peine à passer sous les 10%, l’urgence impose maintenant à la nouvelle Ministre d’impulser une action forte et audacieuse, afin d’investir au plus vite le chantier du travail indépendant. Les 13 millions de travailleurs qui évoluent désormais hors du salariat (McKinsey – 2016) attendent des pouvoirs publics que l’on s’occupe sérieusement de leurs cas et qu’on cesse de voir en eux une anomalie ou une conséquence indésirable de la digitalisation de notre économie !

Muriel Pénicaud aura ainsi pour mission de supprimer le RSI et d’instituer au plus vite un cadre à la fois juste, protecteur et efficace, permettant de répondre aux attentes de tous les indépendants et d’accompagner ce véritable « big bang » qui bouleverse l’ordre hérité des lointaines Trente glorieuses. Nous attendons la mise en place d’un guichet unique pour les indépendants où chaque travailleur aurait ainsi son propre référent et la relance du régime de l’auto/microentrepreneur, via une exemption de cotisations lors des premières années.

Nous appelons aussi de nos voeux un coup de pouce en faveur des nouvelles formes d’emploi qui, tel le portage salarial, permettent de fluidifier les parcours entre salariat et entrepreneuriat. Si Mme Muriel Pénicaud s’attèle dès maintenant à ces réformes, elle pourra compter sur un soutien volontaire du Club que j’ai l’honneur de présider et de ses 18 000 membres, dont beaucoup sont prêts à donner sa chance au nouveau tandem exécutif.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Fils d’ouvrière d’origine serbe, autodidacte, éducateur puis enseignant en banlieue, c’est au chômage à 30 ans que Guillaume Cairou crée Didaxis, pionnier du portage salarial. Aujourd’hui 15e recruteur français, classé dans le Fast 500 européen des entreprises par Deloitte, il a permis à plus de 10 000 personnes de créer durablement leur emploi.