Muriel Pénicaud : le chômage partiel en vigueur « un à deux ans »

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Quitterie Desjobert Modifié le 8 juin 2020 à 15h55
Muriel Penicaud Chomage Partiel Vigueur
40%En avril 2020, 40% des salariés étaient au chômage partiel

Pour préserver l’emploi mais aussi aider les secteurs les plus en difficultés, l’exécutif entend maintenir le dispositif de chômage partiel pendant « un à deux ans ».

Un dispositif longue durée

Un nouveau dispositif longue durée de chômage partiel, doit être défini cette semaine. Les organisations syndicales et patronales vont se concerter pour en définir les bases et les limites. La ministre du Travail Muriel Pénicaud a annoncé ce lundi 8 juin 2020 sur FranceInfo que pour certains secteurs, le dispositif resterait en vigueur pendant « un à deux ans » .

Les discussions entre les différents acteurs concernés doivent commencer aujourd’hui. La ministre a tenu à rappeler que la durée du dispositif n’était pas liée à un quinquennat quel qu’il soit mais « à la crise économique ». Le dispositif a pour effet de voir la réduction d’activité d’un employé « compensée en partie par l’État ».

Une traque des tricheurs

Avec le confinement, le nombre de salariés au chômage partiel a explosé atteignant près de 12 millions de demandes au plus fort de la crise. Muriel Pénicaud a rappelé qu’au mois d’avril 2020, le nombre de salariés au chômage partiel atteignait les 8,6 millions. La ministre a également tenu à rappeler le principe de confiance que suit l’exécutif : « Notre parti pris a été de faire confiance a priori sinon nous n'aurions pas sauvé des millions d’emplois ».

Une confiance certes mais pas aveugle. Quand l’argent public est en jeu, il y a « toujours une minorité de gens qui trichent », a précisé la ministre du Travail. Une tricherie qui s’apparente à de la fraude et qui entraînera de « lourdes sanctions ». Le ministère du Travail « a mis en place un système de contrôle intensif (...) 50.000 contrôles d'ici à la fin de l'été, seront effectués ». Une traque des fraudeurs qui sera sans pitié.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste économique et politique