Nancy : une contravention pour ceux qui laissent leur moteur allumé à l’arrêt

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Modifié le 16 août 2022 à 16h48
City G8220f3f3c 1920
135 eurosLes contrevenants à cette mesure s'exposent à une amende de 135 euros.

Le maire socialiste de Nancy, Mathieu Klein, a annoncé la mise en place d’un arrêté municipal d’interdiction de laisser tourner un moteur en dehors de la circulation.

Une mesure de sobriété énergétique

« Mathieu Klein, maire socialiste de Nancy, a pris un arrêté municipal d'interdiction aux conducteurs de laisser tourner leur moteur [...] en dehors de la circulation », a annoncé la Mairie de Nancy (Grand-Est) sur son compte Twitter. Les voitures en situation d’arrêt ou de stationnement sont donc visées par cet arrêté municipal. Les contrevenants à cet arrêté s’exposent à une amende forfaitaire de 135 euros.

Cette mesure municipale a surtout un intérêt pédagogique alors que la France fait face à une crise énergétique, notamment à cause de la guerre en Ukraine. Cette mesure a donc pour objectif de respecter « la sobriété énergétique » demandée en effort aux Français par le président de la République lors de son interview du 14 juillet 2022. Cet arrêté municipal souhaite également « protéger la santé publique », contre de trop grandes quantités d'émissions de gaz à effet de serre.

Une loi déjà existante

Bien sûr, la mairie de Nancy explique que cet arrêté a quelques limites. Il « ne porte pas sur les véhicules de secours aux personnes, les véhicules des services publics et d'intervention, les camions frigorifiques transportant des denrées alimentaires, ni sur le préchauffage des moteurs en cas de températures négatives », explique la ville de Nancy. D’autres endroits à travers l’Europe ont instauré des mesures similaires. C’est le cas de la ville de Londres, de la Belgique, ou encore de la Suisse.

Mais, une mesure similaire avait également été instaurée en France par l’arrêté ministériel du 12 novembre 1963. Celui-ci dit que « les véhicules en stationnement doivent avoir leur moteur arrêté, sauf en cas de nécessité, notamment lors des mises en route à froid ». Pour Mathieu Klein, cette mesure qui est inscrite dans le Code de la route est « tombée en désuétude ». Normalement, les contrevenants à cette mesure s’exposent à une amende minorée de 90 euros.

Aucun commentaire à «Nancy : une contravention pour ceux qui laissent leur moteur allumé à l’arrêt»

Laisser un commentaire

* Champs requis