Netflix s’écroule en bourse après sa première perte d’abonnés

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 20 avril 2022 à 8h57
Netflix Chute Bourse Resultats 2
7,9 MILLIARDS $Netflix a enregistré un chiffre d'affaires de 7,9 milliards de dollars au premier trimestre 2022.

L’histoire ne manque pas de rappeler les déboires en Bourse de Facebook qui, pour des raisons similaires, a chuté de plus de 20% début février 2022 : Netflix s’est écroulée en Bourse après avoir dévoilé avoir perdu des abonnés. Une chute essentiellement liée à la guerre en Ukraine… mais qui a été sanctionnée lourdement par les marchés.

200.000 abonnés de moins pour Netflix : une première

Lors de la publication, le 19 avril 2022, des résultats du premier trimestre 2022, Netflix aura enregistré une chute d’abonnés payants. La baisse est de 200.000 par rapport à fin 2021, ce qui a largement déçu et les analystes et l’entreprise elle-même. Car la baisse, outre être historique, montre un ralentissement de la croissance.

Cette perte d’abonnés, souligne Netflix, est liée à la guerre en Ukraine : les sanctions russes et la suspension du service par le Kremlin, en plus des incertitudes et des tensions, a causé la fin de 700.000 abonnements payants. Les 500.000 nouveaux abonnés enregistrés n’auront pas permis de compenser.

Mais même en tenant compte de la guerre, les résultats déçoivent : Netflix avait prévu 2,5 millions d’abonnés de plus sur les trois premiers mois de 2022… guerre en Ukraine ou non, c’est un échec.

L’action Netflix s’écroule de 25% à Wall Street

Sans surprise, la réaction des marchés a été immédiate. Malgré ses 221,64 millions d’abonnements dans le monde et un chiffre d'ffaires de 7,9 milliards de dollars, en hausse de 10% sur un an, la première perte d’abonnés de Netflix depuis plus de dix ans a été un choc qui a conduit à une sanction massive sur les marchés.

L’action du groupe a chuté de 25% dans les échanges après la clôture de Wall Street, passant d’une valeur de 348,61 dollars à 258,90 dollars. En termes de capitalisation, ce sont près de 40 milliards de dollars qui se sont évaporés en quelques minutes.

La guerre au partage de comptes est déclarée

Si la concurrence de Disney+, AppleTV+ ou encore Amazon Prime Video a lourdement pesé sur le recrutement d’abonnés, Netflix semble vouloir désormais faire sérieusement la guerre à son problème numéro un : le partage de comptes.

Le groupe estime en effet qu’environ 100 millions de foyers dans le monde utilisent un compte partagé, fourni par un ami, les parents, les frères et soeurs, pour regarder ses services. Et ce sont autant de potentiels abonnés que le groupe ne recrute pas. Il y a fort à parier que de nouvelles techniques de blocage seront développées, le partage de comptes étant dans le viseur de Netflix depuis des années, mais devenant stratégique désormais.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis