Netflix tente de serrer (encore) la vis sur le partage de comptes

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 17 mars 2022 à 10h41
Netflix Impots France 2020 1
50%L'action Netflix a chuté de près de 50% en quatre mois.

Le partage de comptes Netflix est pratiqué partout dans le monde : parfois à titre gratuit, avec un foyer qui paye pour tout le monde, parfois dans le cadre d’un partage de frais (un compte avec plusieurs utilisateurs coûte moins cher que deux comptes). Mais Netflix ne l’autorise en théorie pas… et cette habitude qu’ont pris ses utilisateurs mine sa croissance. Le groupe a donc une nouvelle fois annoncé un serrage de vis.

Payer plus cher pour avoir des comptes tiers ?

Dans un communiqué de presse publié le 16 mars 2022, Netflix annonce un changement dans ses conditions d’utilisation : partager son compte sera payant. Tous les abonnements sont concernés : le Standard, qui ne propose qu’un compte et un visionnage à la fois, mais aussi les abonnements Premium proposant plusieurs comptes capables de se connecter à Netflix en même temps et de diffuser en parallèle plusieurs contenus.

Netflix va donc empêcher le partage de compte… en dehors du foyer, bien que l’identification du foyer ne soit pas clairement expliquée (probablement l’adresse IP fera foi). Pour qu’une personne hors du foyer puisse utiliser le compte, une option en plus devra être payée.

Les Français sont toutefois pour l’instant épargnés : la décision ne concerne que le Chili, le Costa Rica et le Pérou. Mais la tendance est claire : Netflix veut mettre un terme à la pratique. Mais Netflix n'en est pas à son coup d'essai : la plateforme a commencé à envoyer des SMS et mails de confirmation aux abonnés lorsqu'elle repérait une connexion partagée, pour qu'ils confirment leur identité.

La croissance de Netflix menacée…

Il faut dire que non seulement le partage de comptes entre foyers est interdit par les conditions d’utilisation de Netflix, mais il s’agit surtout de faire face à un ralentissement de la croissance du groupe. Avec seulement 8,2 millions de comptes payants en plus au quatrième trimestre 2021, pour un total fin 2021 de 221 millions d’utilisateurs payants, Netflix a du mal à contrecarrer ses principaux concurrents, dont Disney+ ou encore Amazon Prime.

Pour preuve : la valeur de l’action Netflix s’est effondrée. Après une croissance record de la capitalisation du groupe durant la pandémie de Covid-19, avec un pic à près de 700 dollars l’action en novembre 2021, l’action a chuté de près de 50% en quelques mois seulement. Au 16 mars 2022, elle ne valait plus que 357 dollars.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis