Noël : la course aux jouets rend dingue

Par Olivier Sancerre Modifié le 7 décembre 2013 à 17h07

Difficile de l'ignorer : les fêtes de fin d'année approchent et avec elles, les nécessaires cadeaux. C'est le passage obligé dans les grands magasins et l'attente interminable en caisse.

Des pratiques peu urbaines

Une étude PayPal, réalisée auprès de 4 524 adultes répartis dans neuf pays, montre certains comportements qui feraient ressembler certains consommateurs à des bêtes sauvages, ou presque ! 22% des Français avouent ainsi passer devant les autres dans les files d'attente, tandis que 17% d'entre eux n'hésitent pas à se garer sur les places destinées aux handicapés…

Il faut dire que pour 22% des interrogés, se retrouver bloqué dans la circulation ou trouver une place de parking (à 24%) est un véritable casse-tête source de stress. 22% des Français préfèreraient courir un 10 km plutôt que d'affronter les embouteillages. 20% aimeraient carrément ne pas offrir de cadeau du tout…

Du stress avant la déception

Le stress de Noël pousse certains aux extrémités. 46% s'énervent ainsi contre les employés du magasin, et il s'en trouve même 13% à « piquer » le cadeau idéal dans le chariot du voisin ! Et une fois ouvert le paquet, la déception est souvent au bout du chemin : 22% des Français avouent ainsi penser offrir le cadeau fraîchement reçu à une autre occasion, quand 18% le mettront en vente sur eBay et 15% le donneront à une oeuvre de charité.

Pour éviter ces problèmes, les achats en ligne semblent tout indiqué. 77% des Français comptent s'adonner au lèche-vitrine sur internet (contre 88% des Anglais et 86% des Américains).

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Noël : la course aux jouets rend dingue»

Laisser un commentaire

* Champs requis