La France compterait 6% de passoires thermiques au lieu des 2,6% annoncés

Stephanie Haerts Economie Matin
Par Stéphanie Haerts Modifié le 29 novembre 2022 à 9h22
Nombre Passoires Thermiques France Bien Plus Eleve
6%La France compterait 6% de passoires thermiques.

Alors que les logements diagnostiqués G et dits passoires thermiques devaient représenter 2,6%, en France, il semblerait qu’il y en ait en réalité 6%. Une situation qui devrait donner du fil à retordre à l’État qui souhaite que ces logements mal isolés soient rénovés.

Deux fois plus de passoires thermiques

C’est une surprise pour les particuliers mais aussi les professionnels. Le nombre de passoires thermiques (logements classés F et G) qui étaient estimées au 1er janvier 2018 à 4,8 millions par l’Agence de la transition écologique Ademe, serait en réalité bien plus haut d’après les nouvelles statistiques rassemblées par le nouveau Syndicat interprofessionnel du diagnostic immobilier (Sidiane). Des nouvelles données qui laissent perplexes puisque le gouvernement a pour objectif de réduire le nombre de passoires thermiques.

Les lois « Climat et Résilience » et « Energie Climat » prévoient d’interdire à la location les logements trop énergivores. Ce sera le cas dès 2023 pour les logements dont la consommation énergétique dépasse 450 kWh/m2 par an puis pour les logements classés G en 2025, les logements classés F en 2028 et enfin ceux classés E en 2034.

Une modification du mode de calcul du DPE

Il semblerait que la modification du mode de calcul du DPE ait changé la donne même si le ministère du Logement avait assuré que le nombre de passoires thermiques devait rester inchangé. « Selon nos premières estimations et sous réserves de données complémentaires, on serait plus proche des 5 millions de passoires depuis le changement de méthodologie, a indiqué le ministère. Nous devrions avoir des données définitives de notre service statistique d’ici la fin du deuxième trimestre, sans doute fin mai. »

Les données rassemblées par la Sidiane fait état d’un nombre encore plus élevé soit 6% de passoires thermique. Pour parvenir à ces résultats, le syndicat a étudié plus de 38.000 DPE qui ont été réalisés entre le 1er janvier et le 30 juin 2021 en utilisant l’ancienne méthode de calcul du DPE. Il a également inclus plus de 33.000 nouveaux DPE réalisés entre le 1er novembre 2021 et le 28 février 2022. « Quant aux logements F, nous en dénombrons 10,2% contre 8,4% l’an dernier. On remarque une hausse du nombre de passoires, sans aucun doute liée au nouveau mode de calcul des diagnostics de performance énergétique en vigueur depuis le 1er novembre », a déclaré Raphaël Eulry, délégué général de Sidiane dans des propos rapportés par Le Parisien.

Stephanie Haerts Economie Matin

Rédactrice dans la finance et l'économie depuis 2010. Après un Master en Journalisme, Stéphanie a travaillé pour un courtier en ligne à Londres avant d'écrire pour Economie Matin.

1 commentaire on «La France compterait 6% de passoires thermiques au lieu des 2,6% annoncés»

  • 450 kwh par an et par mètre carré . Soit 22500 kwh pour un logement de 50m carrés. 60kwh par jour, été comme hiver.
    Il y a probablement quelque chose qui cloche quelque part !

    Répondre
Laisser un commentaire

* Champs requis