Le mérite d’être une femme ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Sophie de Menthon Publié le 18 mai 2022 à 14h52
Elisabeth Borne

Que le Président de la République ait voulu imposer une femme comme Premier ministre part d’une bonne intention. Toutefois les tergiversations sur les noms possibles, les délais, la difficulté qui semble apparue est peu valorisante pour la cause des femmes.

A-t-on trouvé la moutonne à 5 pattes (je n’ose dire Brebis) ?

La situation actuelle est menaçante, crise économique, guerre, sortie de pandémie, inflation menaçante, et la promesse d’avoir une Premier ministre écolo… font que franchement la condition féminine semblait accessoire aux vues des contraintes et compétences nécessaires.

Le grand mystère entretenu est levé, et le mouvement ETHIC souhaite lucidité et courage au Premier ministre.

On nous avait promis (ou menacé) selon les camps, d’un Premier ministre de Gauche, cela semble le cas.

Elisabeth Borne : une femme de Gauche, disons-le assez peu appréciée des chefs d’entreprise dont elle a été la Ministre ; ils craignent son caractère intransigeant, ses jugements définitifs et son peu d’affinité relationnelle avec les entrepreneurs. Elle a semblé peu ouverte à la cause entrepreneuriale, plutôt adepte d’amendes et de sanctions dès que l’occasion s’en présentait.

On ne peut donc à l’avenir qu’être agréablement surpris ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Sophie de Menthon est la présidente du mouvement patronal Ethic. Elle est également membre du conseil économique et social (CESE), et auteur de nombreux ouvrages pédagogiques ou de vulgarisation pour la jeunesse.    http://www.sophiedementhon.fr/