Finance : le fonds souverain norvégien s’écroule avec la pandémie de coronavirus

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Ludivine Canard Modifié le 18 août 2020 à 17h28
Quel Courtier En Bourse Choisir
1,5%Le fonds souverain de la Norvège possède 1,5% de toutes les actions cotées.

Le plus gros fonds souverain au monde est dans la tourmente. Après ses excellents résultats de 2019, le fonds norvégien subit de plein fouet la crise du coronavirus

La crise a fait perdre 18 milliards d'euros au fonds souverain de la Norvège

188 milliards de couronnes ou 18 milliards d’euros, c’est le montant que le fonds souverain de la Norvège a perdu au premier semestre 2020, a annoncé mardi 18 août la Banque de Norvège, cela représente une chute de son rendement de 3,4%. Ce fonds d'investissement étatique, chargé de gérer la manne pétrolière en l'investissant sur les marchés internationaux a été pénalisé par la chute des actions de 6,8% sur les six premiers mois, qui représentent près de 70% de ses placements. En revanche, les investissements immobiliers (2,8% du portefeuille) ont, eux permis de dégager un gain de 5,1%, mais pas de quoi compenser la balance puisque ses capitaux sont repassés sous la barre des 1.000 milliards d'euros, à 990 milliards.

En mars 2020, le fonds souverain de la Norvège avait perdu 125 milliards de dollars en moins de trois mois, en raison de l'effondrement des marchés financiers.

Fonds souverain de Norvège : des résultats historiques en 2019

Ces résultats viennent contrebalancer ceux de 2019 jugés « historiques » . Grâce à l'envolée des marchés d'actions, le fonds norvégien a affiché un rendement de 1.692 milliards de couronnes (165 milliards d'euros) en 2019. Capital rappelle que « le fonds a dégagé un rendement de 19,9%, grâce essentiellement à l'envolée des marchés boursiers, pour finir l'année à 10.088 milliards de couronnes, deux fois plus qu'il y a six ans ».« Même si les marchés ont bien rebondi au deuxième trimestre, ( ndlr : +13,1 %), nous décelons encore beaucoup d'incertitudes », a souligné le numéro deux du fonds, Trond Grande, dans un communiqué.

Même si la Norvège est le premier producteur européen et le 15ème pays producteur du pétrole, le pays prépare l’ère de l’« après-pétrole » en renforçant l’extraction de gaz.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Ludivine Canard est étudiante en école de journalisme à Paris. Elle a été stagiaire pour le Figaro économie et planet.fr. Suivez-la sur Twitter : @CanardLudivine 

Laisser un commentaire

* Champs requis