Les nouveautés qu’Apple va annoncer le 9 septembre

Par Olivier Sancerre Modifié le 29 août 2014 à 0h20

Apple organise son événement de rentrée le 9 septembre, et si les aficionados de la marque (et les autres…) ont pris l'habitude de ce rendez-vous annuel, le constructeur californien a mis les petits plats dans les grands pour cette édition 2014.

Une année à marquer d'une pomme blanche

Car cette année, c'est un peu spécial pour Apple. Le constructeur a besoin de frapper un grand coup pour contrer non seulement son adversaire habituel sur le marché des smartphones, c'est à dire Samsung, mais également se relancer sur le marché du haut de gamme. Le créneau est fortement attaqué par les petites marques chinoises qui attirent même les plus farouches amateurs de terminaux luxueux : à l'instar de Xiaomi ou Huawei, ces entreprises ont désormais l'expertise pour offrir des smartphones très performants (parfois plus que l'iPhone), pour moitié moins cher qu'Apple.

Si la génération 2013 des deux modèles proposés connait toujours le succès, beaucoup ont pointé les désormais petits écrans des iPhone 5s et 5c. 4 pouces, alors que la concurrence est passée à du 4,5 voire 5 pouces, c'est trop peu. C'est pourquoi Apple devrait lancer deux modèles, de 4,7 et 5,5 pouces. Cette dernière version est particulièrement attendue par une clientèle asiatique friande de ce type de grand format — et la Chine est en passe de devenir le premier marché d'Apple…

Une montre à l'heure du marché

Mais ça n'est pas tout. L'événement du 9 septembre pourrait aussi être l'occasion pour le constructeur de se lancer dans une toute nouvelle catégorie de produits : les montres et autres bracelets connectés. Le marché de ce type de périphériques commence à exploser grâce aux constructeurs partenaires de Google, qui ont misé sur la plateforme « ultra mobile » du moteur de recherche, Android Wear. Une iWatch provenant d'Apple permettrait de rééquilibrer le secteur tout en offrant aux possesseurs d'iPhone un accessoire forcément indispensable à porter au poignet.

Il reste encore beaucoup d'inconnus dans l'équation. Apple reste ainsi maître de son calendrier de sorties et surtout, de ses prix. Le constructeur semble toutefois vouloir marquer le coup : en organisant sa conférence au Flint Center, elle veut à nouveau faire l'histoire. C'est en effet dans cet auditorium que Steve Jobs avait présenté le Macintosh en 1984.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.