Le cours des actions des fabricants d’armes affiche une santé insolente à Wall Street

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Valérie Pujol-Mazzini Modifié le 17 janvier 2013 à 11h20

Ce mercredi, le président américain Barack Obama présentait son plan de lutte contre la violence liée aux armes. Jugé ambitieux par les médias, celui-ci n’a visiblement pas déstabilisé les fabricants d’armes, dont les actions affichent une hausse insolente à Wall Street.

Ainsi, dans la soirée, l'action de Sturm, Ruger & Company bondissait de 5,27 % à 50,51 dollars et celle de Smith & Wesson de 7,07 % à 9,02 dollars à la Bourse de New York. Les pertes essuyées à la suite de la tuerie de Newton dans le Connecticut le 14 décembre, sont donc complètement effacées. D’après le courtier Michael James, “il n'y avait rien de matériellement nouveau” dans le discours prononcé par Barack Obama, ce qui a rassuré les marchés, préparés à des mesures bien plus restrictives.

“Même pas peur”, c’est l’expression qu’inspire la santé du lobby des armes, la National Rifle Association (NRA), à peine un mois après que le tragique massacre de l’école primaire de Sandy Hook ait fait 26 morts. L’association a même posté une vidéo sur son compte YouTube, évoquant la contradiction entre les mesures évoquées par Barack Obama et le fait que ses deux filles soient sous protection armée. “Est-ce que les enfants du président sont plus importants que les votres ?” scande le spot.

La NRA vient également de lancer une application pour iPad et iPhone, NRA : Practice Range, qui vous permet de simuler une séance sur un stand de tir, avec 9 armes réalistes. Et l’application s’adresse aux enfants à partir de 4 ans. Appside, un site d’information sur les jeux et applications, fait tout de même remarquer que l’agenda de sortie est - légèrement - maladroit. "Le moment est-il bien choisi pour que la NRA sorte un jeu de tir en 3D ? Probablement pas."

Le lobby des armes se porte donc mieux que jamais aux Etats-Unis, et ce malgré les 30 288 personnes tuées en moyenne chaque année par une arme à feu. In gun we trust.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Valérie Pujol-Mazzini, jeune étudiante polyglotte de 17 ans, est apprenti journaliste chez Economiematin.fr depuis l'obtention de son baccalauréat. Elle gère la rubrique "Les Experts" et écrit des articles de temps à autre.

Laisser un commentaire

* Champs requis