Le Nutella potentiellement cancérigène ? Ferrero répond

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 12 janvier 2017 à 5h58
Nutella Cancer Huile De Palme Danger Efsa Ferrero
44 MILLIARDS $L'industrie de l'huile de palme pèse 44 milliards de dollars dans le monde.

C’est la pâte à tartiner la plus connue et appréciée dans le monde et elle a fait la fortune de l’entreprise familiale Ferrero devenue, depuis, un géant mondial. Cette année 2017, malheureusement, elle risque de voir ses ventes s’effondrer à cause d’un avis émis par l’Agence Européenne de la Sécurité Alimentaire (EFSA) : le Nutella est potentiellement cancérigène. Du moins, pas le Nutella en soi mais un de ses ingrédients principaux déjà sous le feu de nombreuses critiques : l’huile de palme.

Nutella, pâtisseries, margarine et gâteaux donnent le cancer

Si Ferrero est dans le collimateur de l’EFSA, l’entreprise n’est pas la seule à devoir se soucier de cette décision de qualifier l’huile de palme comme potentiellement cancérigène. En fait quasiment tous les aliments sucrés que l’on mange en guise de dessert ou au petit-déjeuner pourraient donner le cancer.

L’EFSA estime en effet que les acides gras saturés, 3-monochloropropanediol (3-MCPD), and 2-monochloropropanediol (2-MCPD) sont potentiellement cancérigènes. On les trouve dans la margarine, les pâtisseries et les gâteaux qui sont, de l’aveu même de l’EFSA, les principales sources d’exposition à ces éléments chimiques.

Une nouvelle bonne raison de ne pas abuser de produits sucrés, déjà mauvais pour la santé à causse des risques de diabète et de surpoids ?

Ferrero défend son Nutella

L’attaque en règle de l’EFSA contre l’huile de palme risque de faire mal à une industrie qui pèse, dans le monde, 44 milliards de dollars et qui est déjà accusée de favoriser la déforestation en Asie. Ferrero et Nestlè, gros utilisateurs d’huile de palme, ont toutefois pris des mesures pour réduire l’impact néfaste sur les forêts, selon Greenpeace.

La firme italienne a réagi aux accusations de l’EFSA et clame que l’huile de palme n’est pas dangereuse : selon l’EFSA les éléments cancérigènes apparaissent dès lors que l’huile de palme est chauffée à 200 degrés chose que Ferrero se défend de faire dans un communiqué ; le groupe italien précise que lors de la fabrication du Nutella l’huile de palme n’atteint jamais les 200 degrés. Le groupe a même lancé, mercredi 11 janvier 2017, une campagne d’information et de communication pour contrer le résultat de l’étude de l’EFSA publiée en mai 2016.

L’huile de palme est un ingrédient essentiel du Nutella qui, de son côté, représente 20 % du chiffre d’affaires de Ferrero. Pas étonnant que le groupe veuille défendre son produit phare.

L’huile de palme est-elle vraiment dangereuse ? Si l’EFSA estime que oui, l’Agence n’a pas de pouvoir de régulation donc, pour l’instant, pas d’interdiction d’utilisation ni de consommation. L’EFSA appelle à des recherches plus poussées sur la question avant, peut-être, une décision de Bruxelles sur le sujet.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio