Optimiser la signalisation dans son entreprise

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Partenaire Modifié le 2 octobre 2020 à 9h27
Signalisation Entreprise

Vous êtes le dirigeant ou la dirigeante d’une entreprise et vous souhaitez minimiser les accidents de travail. Garantir la sécurité de vos employés sur leur lieu de travail est une obligation consacrée dans le Code du travail et vous vous devez de mettre en œuvre la réglementation en matière de sécurité dans vos locaux professionnels. L’un des premiers dispositifs à mettre en place est la signalisation. Voici quelques conseils pour vous mettre facilement aux normes.

Travailler en collaboration avec le CSE

Le CSE est l’organe de représentation du personnel, chargé de collaborer avec la direction afin d’améliorer les conditions de travail. Il englobe l’ancien comité d’entreprise, les représentants du personnel et aussi le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail. Ce dernier est l’organe idéal avec lequel il est nécessaire de travailler de concert pour optimiser la signalisation. Il vous aidera à la mettre en place et vous informera très précisément de la réglementation en vigueur.

Limitez l’accès aux zones dangereuses

Dans toutes les entreprises, il y a des zones dangereuses. Dans les bureaux par exemple, il y a toujours un local consacré à l’installation d’un panneau électrique. Un autre exemple dans les usines où certaines zones peuvent accueillir des produits toxiques, chimiques ou inflammables. Pour limiter les risques d’accident, il est possible de faire deux choses. D’abord, limiter l’accès à ces zones et installer des panneaux de sens interdits sauf personnel autorisé. Ensuite, indiquez clairement les zones de danger avec un marquage au sol ou de la signalisation. Pour une zone de danger temporaire, on peut utiliser des barrières de chantier ou des plots.

Faites respecter les règles de circulation

L’une des principales sources d’accidents dans les parkings et les entrepôts, c’est le défaut de signalisation pour faciliter et fluidifier la circulation des véhicules, des engins de chantier ou de manutention. Le marquage au sol, les panneaux d’indication, de direction et d’indication sont indispensables pour sécuriser les lieux. Concernant les marquages et la signalisation dans les entrepôts et les usines, il existe des règles spécifiques à respecter.

Indiquez les zones de danger

La principale cause des accidents au travail ce sont les chutes et les collisions. Les sols glissants et les escaliers sont deux facteurs de risques très importants. Ce que l’on soupçonne moins en revanche, ce sont les accidents qui résultent de l’absence de signalisation des zones dangereuses. Des marches d’escalier dans un lieu sombre peuvent être plus visibles si l’on installe des nez de marche à bandes phosphorescentes. Un obstacle au sol peut être indiqué par des zébras.

Mettez en place un plan d’évacuation

Pour limiter les risques relatifs aux incendies, il est important de mettre en place un dispositif de sécurité et de mettre à disposition de vos employés des alarmes et des moyens de lutte contre les incendies. Mais ce qui limite le plus le risque de problèmes en cas de feu, c’est de définir un plan d’évacuation et de sensibiliser vos employés sur les consignes à suivre en cas de sinistre. Pour cela, il faut d’abord réaliser des exercices à intervalles réguliers, mais aussi afficher les consignes, les sens et les plans d’évacuation et indiquez les dispositifs de sécurité avec des panneaux.