Orange Bank, la stratégie de diversification prometteuse d’Orange

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Sylvain Peysieux Publié le 9 mai 2016 à 20h10
Orange Bank Operateur Mobile Smartphone
2 millionsOrange Bank veut atteindre 2 millions de clients en France, à terme.

Récemment, Orange a racheté 65% des parts de Groupama Banque, la filiale bancaire de l’assureur mutualiste Groupama.

Cette acquisition s’inscrit dans le cadre du développement du groupe Orange qui souhaite diversifier ses activités, notamment grâce aux “fintechs”. Ce projet, qui devrait voir le jour début 2017, sera proposé sous le nom de “Orange Bank” chez les boutiques de l’opérateur et conservera la dénomination “Groupama” chez l’assureur. Décryptage d’une opération ambitieuse pour Orange.

Orange et la téléphonie : la connaissance du digital

L’opérateur de téléphonie mobile bénéficie d’un atout majeur du point de vue du digital et de son évolution. Ses nombreuses années d’expérience en télécommunication lui confèrent en effet une légitimité et une fiabilité indéniables, aussi bien du point de vue de la téléphonie que des services associés. L’explosion des technologies au cours des dernières décennies a permis à l'opérateur de prendre la mesure des besoins de ses clients et de formuler des offres adaptées. C’est donc dans la continuité de ces évolutions, et parce que les pratiques ont évolué, qu’Orange développe une offre bancaire intégralement adaptée à l’usage sur mobile.

La banque mobile, une offre déjà proposée par Orange

Avec Orange Bank, l’opérateur n’en sera pas à son coup d’essai en ce qui concerne les offres bancaires. Orange a en effet déjà capitalisé de l’expérience à ce niveau grâce à des projets similaires en Pologne et sur le continent Africain. Pour proposer des prestations de qualité avec Orange Bank, l’opérateur français peut donc compter sur les enseignements et les promesses qu'ont pu lui apporter les services Orange Finanse (sic) et Orange Money.

Orange Finanse, l’établissement bancaire d’Orange implanté en Pologne, a permis à l’opérateur de voir que ce marché pouvait bénéficier d’un intérêt particulier de la part des consommateurs. Lancé début 2014, cette formule offre des services dignes d’un compte classique. La facilité d’utilisation et les contraintes que cette pratique permet d’éviter ont amené cette offre à remporter un franc succès en Pologne. Pour mieux se rendre compte de l’importance grandissante du paiement mobile, il suffit de regarder son utilisation effective, passée de 800000 utilisateurs en 2011 à plus de 3000000 en 2015.

2 millions de clients pour Orange Bank

En s’attaquant à un marché récent et prometteur, l’opérateur fait le pari judicieux de se placer comme un acteur majeur de cette nouvelle offre. Les expériences en téléphonie et dans la banque sont des clés qui peuvent permettre à Orange de se démarquer sur ce type de service. La multitude d’agence de l’opérateur et de l’assureur vont permettre une visibilité maximale de l’offre et la possibilité de souscrire des offres de téléphonie sous la même enseigne que son service bancaire. Des avantages de poids en faveur de l’opérateur.

Avec Orange Bank, l’objectif que se fixe l’opérateur est d’atteindre, à terme, 2 millions de clients en France. Bien qu’ambitieux, cet objectif reste tout à fait accessible. Outre son expérience digitale, l’opérateur bénéficie en effet d’une importante quantité de clients en France. Il y a donc fort à parier que parmi les près de 30 millions d’abonnés de l'opérateur se trouvent des utilisateurs potentiels de ce nouveau service.

Autre avantage considérable dans la réalisation de cet objectif, la base de clients conséquente de Groupama. Orange peut en effet compter sur l’acquisition du demi million de souscripteurs affiliés à l’assureur. Cette base offre donc de belles perspectives quant à la faculté de l’opérateur à remplir ses objectifs.

Orange, l’opérateur mobile le mieux placé pour proposer la technologie

La formule 100% mobile d’Orange Bank permettra à ses utilisateurs de bénéficier de plusieurs services. Cette offre bancaire sera en effet plus étoffée que la précédente. En 2015, l’opérateur a proposé « Orange Cash », un service de paiement sans contact configuré pour les mobiles. Orange Bank met en avant des fonctionnalités bien plus développées en incluant dans son offre les principaux services d’une banque traditionnelle : compte courant, compte épargne, crédit, assurance, paiement...

Orange mise donc sur la simplicité et la mobilité en proposant une banque adaptée à la pratique sur mobile. L’opérateur envisage par la suite de s’implanter en Espagne et en Belgique. Alors que les opérateurs mobiles sont en France en pleine guerre des prix avec des forfaits mobiles et box internet à prix très bas, Orange pourrait avoir trouvé la solution en diversifiant fortement ses activités, tout en limitant grandement les risques et en restant dans un secteur dont il maîtrise la technologie. Une affaire qui risque d’être gagnante pour l’opérateur historique dont l’Etat français est actionnaire majoritaire.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Entrepreneur dans le domaine du web depuis de nombreuses années, Sylvain Peysieux est rédacteur spécialiste en téléphonie mobile pour différents sites d'actualité. Il est en outre l'un des fondateurs de MonPetitForfait, comparateur de forfaits mobiles en ligne, et divers sites dans cette thématique.

Laisser un commentaire

* Champs requis